3,3 millions de salariés déclarés à la CNSS en 2020

3,3 millions de salariés déclarés à la CNSS en 2020

40% de l’ensemble des actifs déclarés ont cumulé entre 216 et 312 jours

Le régime obligatoire de sécurité sociale géré par la CNSS a enregistré des évolutions positives durant ces 5 dernières années. Cela dit, durant l’année 2020, le nombre des salariés immatriculés, ayant au moins une déclaration de salaire, s’est accru de seulement 0,6% en passant de 3,28 à 3,30 millions de salariés déclarés, après une évolution moyenne de 5,7% sur la période 2016-2020. Selon le rapport statistique et démographique de la CNSS au titre de l’année 2020, cette décélération est due aux effets économiques et sociaux de la crise. Il est à noter que 67% des salariés déclarés en 2020 sont des hommes contre 33% des femmes. La répartition des actifs par tranche d’âge montre que la tranche dominante est celle allant de 30 à 34 ans (553.034) qui absorbe 17% du total des assurés en 2020 avec un excès de la population masculine. La présence des femmes est plus importante pour les âges inférieurs à 30 ans. En revanche, la part des hommes augmente à mesure que l’âge augmente. Globalement, l’âge moyen de l’ensemble des salariés déclarés à la CNSS est de 38,2 ans (38,7 ans pour les hommes et 37,1 ans pour les femmes).

Le salaire mensuel moyen des salariés déclarés a atteint 5.152 DH

La CNSS signale que 54% de l’ensemble des actifs ont reçu des salaires mensuels moyens inférieurs au SMIG pour l’année 2020. Ce pourcentage était de 45% en 2019. Seulement 14% ont reçu des salaires mensuels supérieurs au plafond de 6.000 DH, contre 15% en 2019. Le salaire mensuel moyen des salariés déclarés à la CNSS en 2020 a atteint 5.152 DH, contre 5.255 DH en 2019, soit une réduction de 2% en raison de l’impact de la crise sanitaire sur les entreprises et les salariés. Au titre de l’année 2020, les hommes ont reçu un salaire mensuel moyen de 5.349 DH contre 4.737 DH pour les femmes. Toujours selon le rapport, l’effectif des actifs ayant été déclarés durant les 12 mois de l’année représente 52% de l’ensemble des actifs déclarés (contre 53% en 2019), dont 69% sont des hommes. Le nombre de mois moyen déclaré atteint 9,2 mois (contre 9,1 mois en 2019).

La moyenne constatée chez la population des hommes atteint 9,3 mois contre 9,1 mois pour les femmes. 40% de l’ensemble des actifs déclarés en 2020 ont cumulé entre 216 et 312 jours. Cette tranche concentrait uniquement 34% des salariés déclarés en 2019. En outre, 21% de cette population, majoritairement masculine (73%), ont atteint le maximum de 312 jours au titre de l’année 2020, contre 25% au titre de l’année 2019. Le nombre de jours annuel moyen déclaré a atteint 215 jours en 2020, contre 214 jours en 2019. Pour les hommes, ce nombre a enregistré 221 jours, contre 203 jours pour les femmes salariées de l’exercice 2020. Notons que le nombre de jours total déclarés pour l’ensemble des salariés au cours de l’année 2020 a atteint 712.335.760.

Le secteur des services en tête

La répartition des actifs par région montre que la direction qui regroupe le plus d’assurés actifs est : Anfa avec 18%, suivie de Hay Mohammadi-Ain Sebaa avec 11%, Agadir (11%), Tanger- Tétouan (11%), Sidi Otmane- Hay Hassani (10%), Rabat (10%), Tensift (8%), Kénitra- Khemisset (5%). A noter que la direction de Kénitra-Khémisset enregistre la part la plus élevée de salariés femmes, soit 47%, suivie de Tanger-Tétouan avec 41%. En revanche, la direction de Laâyoune affiche la part la plus faible des femmes, à savoir 20%. La répartition des actifs 2020 par secteur d’activité montre que le secteur des services est en tête du classement en employant 21% des salariés, suivi de l’industrie manufacturière et du commerce avec respectivement 17% et 16% des salariés déclarés.

Viennent ensuite les secteurs de la construction (14%), agriculture, sylviculture et pêche (11%), hébergement et restauration (5%), transport et entreposage (4%), information et communication (2%). Par ailleurs, les secteurs qui connaissent les taux de féminisation les plus élevés son l’industrie manufacturière et les activités financières et d’assurance avec 45% des postes déclarés occupés par des femmes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *