3ème trophée «Tilila» : Les gagnants connus ce jeudi

3ème trophée «Tilila» : Les gagnants connus ce jeudi

Les résultats du troisième trophée «Tilila » seront dévoilés le jeudi 25 novembre.

La date est annoncée, lundi dans la métropole, lors d’une conférence consacrée par 2M à cette récompense qui se veut de «lutter contre les stéréotypes féminins dans les médias et de récompenser les publicités les plus valorisantes de l’image de la femme». Et c’est un jury indépendant composé d’Ahmed Ghazali, juriste et ancien président de la HACA ; Ilham Hraoui, directrice de la régie publicitaire et solutions digitales à la SNRT ; Driss Ksikes, auteur et dramaturge ; Khadija Alami, productrice ; et Ali Kettani, financier et producteur, qui a départagé les candidats avant la remise de ce trophée.

Et ce n’est pas tout ! Pour cette nouvelle édition, 2M programme une nouveauté. Il s’agit du «Tililab, un concours de création ouvert aux jeunes talents de moins de 30 ans». Aucune condition de niveau académique, de secteur d’activité, de compétences techniques ou de parcours professionnel n’a été exigée afin de permettre à tous les passionnés de tenter leur chance. Après un appel à candidatures, 5 candidats ont été retenus pour participer à un Bootcamp organisé à Marrakech du 9 au 12 septembre, qui leur a offert l’opportunité de se familiariser avec le monde de la publicité et les enjeux de la parité. Un concept qui abonde dans le sens de la compétition, initiée par le Comité parité et diversité, présidé par Khadija Boujanoui, de 2M. L’objectif étant, selon la chaîne, de «sensibiliser les annonceurs et les agences de communication à la nécessité de s’éloigner le plus possible des représentations stéréotypées de la femme dans leurs campagnes publicitaires, et de récompenser les efforts consentis dans ce sens».

Selon la même source, le trophée vise aussi à créer un débat sur le rôle crucial de la publicité pour la promotion d’une image positive de la femme dans la société marocaine, dans le but de contribuer au changement des mentalités. «S’inscrivant dans une démarche positive, il encourage les professionnels à respecter la dignité de la femme et à en éviter des représentations dégradantes et stéréotypées dans leurs campagnes publicitaires», poursuit la même structure. Pour rappel, les candidatures pour le Trophée Tilila sont ouvertes à tous les annonceurs et agences qui souhaitent participer. Pour l’édition 2021, les intéressés étaient appelés à déposer leur candidature du 1er juin au 25 septembre. «À partir de cette année, et dans un souci de représentativité et d’inclusivité, les campagnes digitales ont également été éligibles», détaille la même source.

Dans une première phase, un comité de sélection a effectué une présélection des spots inscrits. Les 10 campagnes publicitaires retenues sont soumises à l’évaluation du jury qui, après délibération à huis clos, désignera les 3 gagnants qui remporteront les trophées en jeu (Le Prix du Jury, le Prix Coup de Coeur et le Prix d’Honneur) lors de la cérémonie de remise des prix prévue jeudi. Ce ne sont pas moins de 46 spots publicitaires candidats qui ont, malgré le contexte difficile de la pandémie, été soumis par 25 marques différentes. Les annonceurs primés remporteront un espace publicitaire sur 2M. Les agences créatives, auteures des spots publicitaires en question, gagneront un trophée symbolique en guise de reconnaissance.

Quant au gagnant du concours Tililab, il sera annoncé à son tour lors de la cérémonie de remise du Trophée Tilila. Il remportera un trophée commémorant cette victoire, ainsi qu’un outil de travail offert par 2M et un accompagnement par l’espace de création de 2M «MyLab» pour la réalisation d’un projet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *