60 millions de boîtes de médicaments à réétiqueter

60 millions de boîtes de  médicaments à réétiqueter

Les laboratoires au Maroc ont du pain sur la planche. Ils devront réétiqueter plus de 60 millions de boîtes de médicaments  et ce au plus tard au 8 juin 2014.

Concrètement, tous les médicaments fabriqués localement au Maroc, ou importés, devront afficher le nouvel étiquetage  indiquant la mention  «PPV» (Prix Public de Vente) à la place du «PPM» ( Prix Public Maroc).

Pfizer, à travers sa filiale au Maroc, s’est activement engagé dans ce vaste plan d’harmonisation des étiquetages des produits de santé. Outre les médicaments nouvellement produits avec la mention « PPV », Pfizer Maroc travaille  ardemment, depuis plusieurs semaines déjà, à réétiqueter l’ensemble de son stock existant de médicaments ainsi que tous ses produits de santé qui lui seront retournés par ses fournisseurs.

Le laboratoire a recruté et formé une quarantaine de personnes à la procédure pharmaceutique d’étiquetage et a dédié, au sein de son usine à El Jadida, quatre lignes de production pour réétiqueter ses produits de santé. Chaque ligne a une capacité quotidienne de 10.000 unités, ce qui permet en tout le réétiquetage de 40.000 unités par jour, et de tenir les délais de ce vaste plan d’harmonisation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *