A la veille de l’Aïd Al Adha, les indicateurs épidémiologiques se dégradent

A la veille de l’Aïd Al Adha, les indicateurs épidémiologiques se dégradent

Le nombre de cas actifs en nette hausse avec 10.613 et les cas sévères ou critiques avec 385

A l’instar des Marocains non vaccinés, les étrangers résidant au Maroc sont exemptés d’un confinement de 10 jours dans un hôtel.

La Tunisie traverse une crise sanitaire sans précédent. Le pays compte déjà plus de 16.000 morts et affiche le taux de mortalité le plus élevé du continent africain. Face à cette situation sanitaire catastrophique, le Maroc a envoyé une aide médicale d’urgence. Trois avions militaires transportant chacun 13,5 tonnes d’aides médicales ont atterri jeudi après-midi à l’aéroport de Tunis. Pour rappel, l’aide médicale ordonnée par SM le Roi Mohammed VI est composée de deux unités de réanimation complètes et autonomes, dotées d’une capacité totale de 100 lits. Elle comprend, en outre, 100 respirateurs et deux générateurs d’oxygène d’une capacité de 33 m3/heure chacun. Après ce départ, d’autres avions militaires vont s’envoler vers la Tunisie durant les prochains jours pour poursuivre l’acheminement de cette aide médicale. La situation en Tunisie risque de s’aggraver dans un pays qui a besoin d’aide et de vaccins. Seulement 11% de la population tunisienne a reçu une dose, et 5% deux doses. Le ministère tunisien de la santé a annoncé, mercredi, qu’à la date du 13 juillet 2021, 8 213 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés dans l’ensemble du pays, ce qui porte le bilan des contaminations en Tunisie à 518.609 cas confirmés. D’après le bulletin rendu public, mercredi, 194 nouveaux décès liés au virus ont été enregistrés en date du 13 juillet, ce qui porte le bilan des victimes de la Covid-19 dans le pays à 16.845 morts.

Au Maroc, les indicateurs épidémiologiques sont dans le rouge. Le nombre de nouveaux cas ne cesse d’augmenter quotidiennement. 2.257 nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été enregistrés mercredi 14 juillet contre 1.897 nouveaux cas le mardi 13 juillet. Le taux de positivité des tests de dépistage a bondi en atteignant 9,59%. Au total, 23.516 nouveaux tests ont été effectués. Le nombre de cas actifs est en nette hausse en atteignant les 10.613 cas et celui des cas sévères ou critiques à 385. Le taux d’occupation des lits de réanimation dédiés à la Covid-19 est de 12,2%. Ces chiffres montrent bel et bien que la situation sanitaire s’aggrave alors que l’Aïd Al Adha approche. Les citoyens doivent faire preuve de vigilance, en respectant les mesures barrières et éviter les rassemblements inutiles. Le cas échéant, les autorités procéderont au renforcement avec la mise en place de mesures drastiques pour éviter une catastrophe.

Etrangers résidant au Maroc en  provenance des pays de la liste B: Isolement de 5 jours à domicile

Bonne nouvelle pour les étrangers résidant au Maroc. Le ministère des affaires étrangères a annoncé sur son compte Twitter que «les étrangers résidant au Maroc en provenance des pays de la liste B et qui sont concernés par le confinement sont appelés à s’isoler à domicile une fois au Maroc pendant 5 jours avec un test de dépistage au 5ème jour». Ainsi, à l’instar des Marocains non vaccinés, les étrangers résidant au Maroc sont exemptés d’un confinement de 10 jours dans un hôtel. Pour rappel, le ministère avait annoncé lundi que dès le 14 juillet, les ressortissants marocains ainsi que leur famille non vaccinés et en provenance des pays de la liste B, devront présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures et s’isoler à domicile pendant 5 jours. Par la suite, un PCR ou antigénique doit être effectué au cinquième jour. Pour les voyageurs vaccinés en provenance de pays de la liste B, une attestation de vaccination et un test PCR négatif de moins de 48 heures sont nécessaires pour entrer sur le territoire. Pour les étrangers non-résidant au Maroc et non vaccinés, les autorités demandent un test PCR négatif de moins de 48 heures ainsi qu’une quarantaine de dix jours dans l’une des structures hôtelières mises à disposition et ce à leurs frais. A la fin de la quarantaine, un test PCR ou antigénique est requis. Signalons que selon un rapport du HCP sur les résidents étrangers au Maroc basé sur les données du RGPH 2014, leur nombre avait atteint 84.001, soit 0,25% de l’ensemble de la population marocaine. Selon les données du RGPH 2014, 40% (33.615) des étrangers sont de nationalité européenne, 41,6% (34.966) proviennent de pays d’Afrique (dont 64,5% (22.545) sont issus de pays subsahariens et 31,9% (11.142) du Maghreb), 15,2% (12.771) des pays d’Asie (dont 82,8% (10.573) du Moyen-Orient) et enfin 3,2% (2649) proviennent d’autres pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *