Société

A l’initiative d’Alsa avec son partenaire Narsa entre autres: 8.000 jeunes formés depuis 2019

Apprentissage Le transporteur urbain Alsa élargit ses activités. Cette fois-ci, il s’intéresse à l’éducation des petits. Sa dernière activité étant une visite de son circuit d’éducation à la sécurité routière destiné aux jeunes enfants à Marrakech.


Aux côtés de Narsa, Alsa participe à la sensibilisation et l’éducation routière des jeunes. D’où la visite, en partenariat également avec l’école Abdelmalek Essadi, de son circuit d’éducation à la sécurité routière destiné aux jeunes enfants à Marrakech où plusieurs activités de sensibilisation et d’animation sont organisées au niveau de l’école de sécurité de Alsa, qui a permis de former plus de 8.000 enfants et adolescents depuis 2019.

L’objectif, en tout, étant, d’après le transporteur urbain, de contribuer à l’animation et à la gestion des projets de sensibilisation et de formation dans le domaine de la sécurité routière et de la préservation des accidents de la circulation. L’école de sécurité routière de Marrakech, opérationnelle toute l’année, est, selon la même source, destinée aux enfants de toutes les écoles de la ville et les institutions intéressées telles que les orphelinats. Il est question, pour Alsa, de participer à la création des bonnes habitudes et de faire acquérir aux plus jeunes les bons comportements adaptés à la vie quotidienne des usagers de la route. Les formations sont organisées en trois étapes. A savoir des cours théoriques dispensés par des professionnels, une formation appliquée et un test final afin d’évaluer le degré d’assimilation.

A ce propos, le directeur général de Alsa Maroc, Alberto Perez, indique : «La sécurité a toujours fait partie de nos priorités chez Alsa. C’est pourquoi nous investissons beaucoup aussi bien dans la formation de nos collaborateurs et collaboratrices que dans celle des citoyen.ne.s. D’ailleurs, nous avons récemment consacré plusieurs semaines notamment à la sensibilisation et la formation des jeunes.

Nous aidons ainsi les enfants à développer des compétences et des attitudes d’observation et du respect des règles de base de la circulation». L’objectif ultime étant, pour lui, de créer une prise de conscience chez eux. «En tant qu’entreprise responsable, nous avons un rôle important à jouer dans l’éducation routière des enfants», enchaîne M. Perez.
Outre Marrakech, Alsa a déjà mis en place en février plusieurs actions au niveau des 6 villes où l’entreprise est présente. Il s’agit de Marrakech, Rabat, Casablanca, Khouribga, Agadir et Tanger.

Articles similaires

SociétéSpécial

Sécurité immobilière et contractuelle: La feuille de route est enfin là !

Convention C’est acté. Une convention de partenariat a été signée le 6...

Société

La nouvelle fourrière animale de Tanger en phase d’appel d’offres

Ce projet, fruit d’une convention de partenariat liant la commune au ministère...

Société

Une rencontre organisée par OTED en décrypte les défis: La culture au service du développement local

Territoires  Le développement et la culture sont indissociables. Pour en décrypter les...

SociétéUne

AMO : Plus d’1 million de bénéficiaires des prestations de soins dans le public

Santé Dans le cadre de la généralisation de l’Assurance-maladie obligatoire (AMO), les...