Accueil Société Accidents, permis et cartes grises délivrés, contrôle technique… Les chiffres de la Narsa en 2022
SociétéUne

Accidents, permis et cartes grises délivrés, contrôle technique… Les chiffres de la Narsa en 2022

Le bilan provisoire des statistiques des onze premiers mois de l’année 2022 fait état de 104 907 accidents, 2922 tués et 7512 blessés graves. Pour 2023, la Narsa compte améliorer le comportement des automobilistes à travers le contrôle et les sanctions.

Les indicateurs de la sécurité routière au Maroc connaissent une évolution positive. Selon le bilan provisoire des statistiques des onze premiers mois de l’année 2022, le nombre des accidents corporels au niveau national s’est établi à 104.907, enregistrant une baisse de 0,9% par rapport aux onze premiers mois de l’année 2021. Le nombre des tués s’est élevé à 2.922, en baisse de 6,5% en comparaison avec la même période de l’année 2021. Les chiffres de l’Agence nationale de sécurité routière (Narsa) font état de 7.512 blessés graves et 141.930 blessés légers. Ces chiffres ont baissé respectivement de 4,4 et de 0,3%. Notons qu’en 2021, 114.626 accidents avaient été enregistrés. Le nombre d’accidents mortel s’était établi à 3.318 et le nombre de tués à 3.685. Les blessées graves et les blessés légers se sont chiffrés respectivement à 10.743 et 154.411 en 2021. Le nombre annuel de personnes tuées par 100.000 véhicules est passé de 105 à 64 en 2020. Ce nombre a par la suite augmenté en s’établissant à 75 en 2021. Durant les dix dernières années (2011-2021), on note une augmentation de dix points du pourcentage des tués en milieu urbain. Ainsi, le pourcentage des tués des accidents de la circulation en agglomération est passé de 33% en 2021 à 44% en 2021. Hors agglomérations, ce pourcentage a régressé en passant de 67% en 2011 à 56% en 2021.

Plus d’1 million de permis délivrés à fin novembre 2022

Selon les chiffres de la Narsa, 1.055.677 permis ont été délivrés à fin novembre 2022. En 2021, ce chiffre s’était établi à 1.218.880. Signalons qu’en 2018, 529.763 permis avaient été délivrés, 522.807 en 2019 et 636.461 en 2020. Toujours selon les chiffres de la Narsa, le nombre de candidats aptes à passer les examens est passé de 725.942 en 2021 à 673.405 à fin novembre 2022. En 2020, leur nombre avait atteint 409.519. Pour leur part, le nombre de cartes grises délivrées s’est chiffré à 907.973 à fin novembre 2022 contre 1.038.706 en 2021. En 2020, 718.910 cartes avaient été délivrées. Pour ce qui est des opérations de mutation de véhicules, il est important de relever que les mutations de cartes grises se sont élevées à 573.490 à fin novembre 2022 contre 662.031 en 2021. Pour leur part, les nouvelles immatriculations de véhicules se sont établies 195.333 contre 229.191 en 2021. Durant l’année 2020, 182.067 véhicules ont été immatriculés. Par ailleurs, le nombre de contrôles techniques réalisés à fin novembre 2022 dans les différents centres de visite technique que compte le Maroc s’est chiffré à 3.953.896, enregistrant une hausse de 15% par comparaison à l’année 2021 où leur nombre avait atteint 3.344 .837. Signalons qu’en 2020, 2.892.696 contrôles avaient été réalisés au niveau national.

Le nombre de contrôles techniques réalisés à fin novembre 2022 s’est chiffré à 3.953 896, enregistrant une hausse de 15% par comparaison à l’année 2021.

Amélioration des conditions de sécurité routière
Le plan d’action 2023 vise à améliorer les conditions de sécurité routière en agissant sur le comportement et la vitesse. Ainsi, il s’agit d’améliorer le comportement des usagers de la route à travers le contrôle et les sanctions . L’amélioration du comportement des usagers se fera entre autres à travers l’éducation des enfants dans la sécurité routière. L’éducation des générations futures à la sécurité routière figure parmi les piliers stratégiques de l’amélioration du comportement des usagers de la route. La Narsa a ainsi programmé la réalisation de plusieurs projets au titre de l’année 2023, à savoir l’intégration de l’éducation routière dans les curricula -Initiation pour le collège ; la mise en œuvre de l’attestationscolaire de la sécurité Routière ; le programme de l’éducation à la sécurité routière en préscolaire . Par ailleurs, la Narsa procédera à la mise à niveau du système d’examen d’obtention du permis de conduire. Pour cela, l’agence a prévu d’élaborer et de mettre à la disposition des établissements d’enseignement à la conduite les supports et outils pédagogiques. Parmi les autres actions figure la mise en œuvre de la formation qualifiante et continue des moniteurs ; l’élaboration d’un schéma directeur de développement du secteur de l’enseignement à la conduite ; la mise en place de la nouvelle banque de questions relatives à l’examen théorique. Rappelons que la «banque» de questions atteindra 1.000 au lieu des 600 actuelles. Outre l’éducation et la formation, le contrôle est parmi les leviers d’amélioration du comportement routier. Dans ce cadre, la Narsa a programmé plusieurs actions en 2023. L’agence poursuivra la mise en œuvre du plan national de contrôle routier 2022-2024 avec déclinaison au niveau régional. Dans le cadre du plan national, il sera procédé à l’acquisition de la nouvelle génération des radars autonomes, la poursuite de la généralisation de la déclaration préalable du conducteur à toutes les personnes morales (Tasrih-Saeq) et la dématérialisation de la procédure de déclaration des conducteurs pour les personnes physiques.

C’est le titre de la boite

Modernisation de l’Observatoire National de la Sécurité Routière

Données  Durant l’année 2023, la Narsa opte à moderniser l’Observatoire National de la sécurité routière dans l’objectif précis de mieux collecter, traiter et analyser les données des accidents et à développer l’expertise en Accidentologie et crash-investigation à travers la mise en œuvre de plusieurs projets. Parmi ceux -ci figurent la mise à niveau d’un système de gestion des données des accidents de la circulation et de surveillance des indicateurs et leur mise à disposition aux différents acteurs concernés. Les autres actions portent sur le développement de l’expertise en matière de l’analyse des accidents de la circulation ; la mise en œuvre de la convention sur le traitement des formulaires des accidents corporels de la circulation. Enfin, la Narsa a prévu la réalisation de l’étude d’évaluation du premier plan quinquennal de la stratégie nationale de la sécurité routière et l’élaboration du nouveau plan d’action pour la période à venir.

Articles similaires

Conseil du gouvernement de ce jour : Les liens pour suivre en direct le point de presse du porte-parole à partir de 19H00

‏https://www.facebook.com/PPODGM?_rdc=1&_rdr ‏https://www.youtube.com/channel/UCvAxPpwj0k3Q6oPz-miDd7Q/featured

ONDA étend son système qualité à six aéroports d’ici 2024

Testé avec succès à l’aéroport Mohammed v Généralisation. L’ONDA a présenté, mercredi...

Hydrogène vert : Des perspectives prometteuses se tissent entre le Maroc et la Belgique

Energie. » Une importante délégation d’entreprises membres de la Fédération de l’énergie de...

Vague de froid de vendredi à lundi dans plusieurs provinces du Royaume

Un temps froid avec des températures minimales entre -7 et -3°C et...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux