Société

Affaire des deux jumelles Salma et Soumia: Rachid Belmokhtar fait appel

© D.R

Le ministère de l’éducation nationale se prononce sur l’affaire des deux sœurs jumelles Salma et Soumia Al-Ahmadi. Dans un communiqué publié mardi, le ministère de tutelle fait savoir qu’à la suite de la publication du jugement du tribunal administratif portant sur l’arrêt de l’exécution de la décision de l’Aref de l’Oriental, «le ministère a décidé de lancer la procédure d’appel conformément aux lois en vigueur».

Le département de Rachid Belmokhtar a clairement souligné que «nul ne peut modifier ou annuler les décisions des commissions de correction et des commissions chargées de statuer sur les cas de fraude». Le ministère explique dans son communiqué  que la commission de correction a constaté, au cours de l’opération de correction, que les réponses des deux élèves aux épreuves de philosophie sont identiques.

Ce qui l’a amenée à signaler un cas de fraude à l’encontre des deux jeunes filles et à en informer par un rapport   l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF)  de la région de l’Oriental. Selon le département de Rachid Belmokhtar, l’Aref de l’Oriental a chargé, aussitôt après avoir reçu une demande de la part du tuteur des deux élèves, la commission de correction de procéder à la révision des feuilles d’examen des deux candidates.  La  commission a confirmé dans un rapport détaillé le cas de fraude, s’appuyant en cela sur des arguments clairs après une comparaison et une analyse des feuilles des deux élèves.  
Le ministère rappelle que l’Aref est la seule partie habilitée, en vertu de l’article 105 du décret ministériel relatif au manuel de procédures des examens de baccalauréat publié le 6 mai 2014, à exécuter les mesures prises à l’endroit des fraudeurs, sur la base de ces décisions.

Articles similaires

SociétéUne

La plage de Bouznika labellisée pour la 18ème année consécutive

La plage de Bouznika a de nouveau hissé le Pavillon bleu. Cette...

Société

Miraoui et Aït Taleb défendent les mesures du gouvernement en commission parlementaire

Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation,...

Société

2ème rencontre nationale pour une solidarité innovante au Maroc

La dynamique des organisations du tiers secteur «Pour une solidarité innovante au...

Société

AMO-Tadamon: 10. 750.271 bénéficiaires au 18 juin 2024

Selon le dernier bilan publié par le ministère de la santé et...