SociétéUne

Aide sociale directe : L’opération d’enregistrement lancée via le portail «www.asd.ma»

Le montant minimum d’aide pour chaque famille, quelle que qu’en soit la composition, s’élève à 500 dirhams et peut atteindre plus de 1.000 dirhams mensuellement.

Le gouvernement vient de lancer à partir du 02 décembre, via le portail électronique «www.asd.ma», l’opération d’enregistrement des personnes souhaitant bénéficier de ce programme Royal.

Avis aux familles. En application des Hautes Orientations Royales en vue de la mise en œuvre du programme d’aide sociale directe avant fin 2023, le gouvernement a lancé à partir du 2 décembre l’opération d’enregistrement. Disponible via le portail électronique «www.asd.ma», l’opération permettra aux personnes concernées de bénéficier de ce programme Royal. Ce portail permet aux personnes désirant bénéficier du programme d’aide sociale directe de déposer leurs demandes après l’enregistrement au Registre national de la population (RNP) et au Registre social unifié (RSU), indique un communiqué du département du chef de gouvernement. Après le traitement de la demande, le ménage reçoit une réponse dans un délai ne dépassant pas 30 jours, sachant que le montant de l’aide sera versé à la fin de chaque mois, dans le cas où toutes les conditions sont remplies, et ce conformément à la loi 58.23 relative au système d’aide sociale directe, ajoute le communiqué.

La même source relève que le versement des premières aides est prévu à partir de fin décembre 2023. Le programme d’aide sociale directe aux ménages bénéficiera aux catégories sociales dans le besoin ainsi qu’aux enfants en âge de scolarité, aux enfants en situation de handicap, aux nouveau-nés, ainsi qu’aux familles en situation de précarité sans enfants en âge de scolarisation, en particulier celles ayant des personnes âgées à charge.

Ainsi, ce programme permettra la mise en place d’un bouclier social, rappelle le département du chef de gouvernement, notant que le montant minimum d’aide pour chaque famille, quelle que qu’en soit la composition, s’élève à 500 dirhams et peut atteindre plus de 1.000 dirhams mensuellement, en prenant en considération la composition de chaque famille et particulièrement le nombre d’enfants. Pour rappel, le Conseil de gouvernement avait adopté, jeudi dernier, le projet de décret N° 2.23.1067 portant application de la loi n° 58.23 relative au programme d’aide sociale directe.

Ce projet de décret vise à appliquer les dispositions de la loi N° 58.23 relative à l’aide sociale directe, notamment les articles 2, 7, 8, 12 et 13. Ces articles concernent la détermination du chef de famille censé recevoir les allocations de protection des risques liés à l’enfance et l’aide forfaitaire, les modalités de dépôt des demandes pour bénéficier du programme d’aide sociale directe, les modalités et les délais de dépôt des réclamations, les modalités de vérification de l’éligibilité des familles à ce programme et la fixation des montants des allocations et des modalités de leur versement.

Articles similaires

PolitiqueUne

SM le Roi reçoit aujourd’hui le Président du gouvernement espagnol : Le communiqué du Cabinet royal

« Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, ce...

EconomieUne

Maroc : la croissance économique devrait atteindre 3,5% à moyen terme, selon le FMI

La croissance économique du Maroc devrait atteindre 3,5% à moyen terme, stimulée...

ActualitéUne

SM le Roi offre un déjeuner en l’honneur du Président du gouvernement espagnol

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a offert, mercredi à Rabat, un...

ActualitéUne

A son arrivée à l’aéroport Rabat-Salé : Pedro Sanchez accueilli par le chef de gouvernement 

Le Président du gouvernement espagnol, M. Pedro Sanchez, est arrivé, mercredi 21...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux