ALD : L’insuffisance rénale chronique terminale et les tumeurs malignes représentent 61% du montant total remboursé

ALD : L’insuffisance rénale chronique terminale et les tumeurs malignes représentent 61% du montant total remboursé

A fin octobre 2019, 215.076 bénéficiaires AMO sont porteurs de 276.137 ALD déclarées. 56% de l’ensemble des ALD accordées correspondent au diabète et l’hypertension artérielle sévère.

Dans le détail, le diabète arrive en tête (31%), suivi de l’hypertension artérielle (25%), les tumeurs malignes (8%), l’asthme sévère (5%), la maladie coronaire (4%), l’insuffisance rénale chronique (3%) et le glaucome chronique (3%). Il est important de relever que 61% du montant total remboursé au titre des ALD correspond à l’insuffisance rénale chronique terminale et aux tumeurs malignes. 

En matière de lutte contre la fraude, la CNSS a procédé au  contrôle de la consommation des assurés porteurs d’ALD. Ainsi, la consommation des assurés porteurs d’ALD a été analysée pour le repérage des comportements atypiques au sein de cette population. Les ALD qui ont été ciblées sont celles ayant une part élevée en termes  du nombre de dossiers déposés et en termes de valeurs remboursées. Il en ressort que 627 assurés ayant une consommation atypique ont été analysés, plus de 27.938 dossiers ont été contrôlés; au total, 76 cas douteux ont été détectés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *