Alerte sur le stock de sang !

Alerte sur le stock de sang !

Il suffit à peine à couvrir les besoins de 3 jours

Les stocks sanguins sont dans un état critique. Selon le Dr. Khadija Lahjouji, directrice du Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie du Maroc (CNTSH), à la date du lundi 31 mai, les stocks de produits sanguins au niveau national sont de 3.220 poches de sang, ce qui est l’équivalent d’une consommation d’à peine 3 jours. «La situation est pratiquement toujours la même depuis le début de la pandémie. Nous avons toujours du mal à recueillir davantage de poches de sang», indique la directrice du centre qui rappelle que l’OMS recommande un stock minimum de sécurité de 7 jours. Dans les grandes villes qui disposent de CHU, la situation est toujours aussi alarmante. C’est notamment le cas de Casablanca qui fait toujours face à une grosse pénurie de sang alors que la demande ne cesse d’augmenter.

«A Casablanca, le stock ce lundi est de 340 poches de sang dont 271 poches ont été recueillies durant la journée du dimanche. Cela dit, elles ressortent rapidement en raison de la forte demande. Les CHU et les cliniques sont de grands consommateurs», précise Dr Lahjouji. Et par conséquent, il est difficile dans ces conditions de constituer un stock de sécurité. Par ailleurs, les précautions pour éviter la transmission de la Covid-19 (port de masques, distance physique…) ralentissent les prélèvements. «Il faut aussi signaler que les grandes collectes réalisées avant la pandémie sont aujourd’hui plus compliquées en raison des restrictions mises en place pour éviter les rassemblements. Lors de la journée mondiale des donneurs du sang qui est célébrée le 14 juin, nous avions collecté à Tanger 1.325 poches de sang en l’espace d’une seule journée.

Aujourd’hui avec le contexte actuel, il est impossible d’atteindre un tel chiffre qui constitue un record», indique Dr Lahjouji. À l’occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang, la directrice du CNTSH appelle chacun à donner son sang ou encourager son entourage à le faire. La mobilisation des citoyens est donc cruciale: les réserves de sang ne peuvent se réapprovisionner que par eux. Un approvisionnement adéquat en sang sécurisé ne peut être assuré que par des dons réguliers effectués par des donneurs volontaires et bénévoles. Les donneurs réguliers ne représentent aujourd’hui que 25% au Maroc. Seuls les dons réguliers par un nombre stable de donneurs volontaires réguliers peuvent garantir un approvisionnement suffisant en sang. La régularité des dons est indispensable car la durée de vie des produits sanguins est courte (42 jours pour les globules rouges, 5 jours pour les plaquettes).

L’enjeu actuel est d’inciter un maximum de personnes ayant donné leur sang à se transformer en donneurs réguliers, ce qui constitue un combat de longue haleine. Il est aussi essentiel de faire remonter le niveau de réserve avant l’été. La saison estivale est une période critique pour les réserves de sang car l’approvisionnement se réduit avec les départs en vacances. Pour pouvoir donner son sang il faut être âgé entre 18 et 60 ans et en bonne santé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *