AMO-CNSS : 7,9 millions de personnes couvertes par le régime en 2020

AMO-CNSS : 7,9 millions de personnes couvertes par le régime en 2020

Le montant des prestations servies a baissé de 2,5% en s’établissant à 4,52 milliards DH

Selon le rapport statistique de l’Assurance maladie obligatoire de la CNSS au titre de l’année 2020, la population couverte par l’AMO (assurés principaux et ayants droit) est passée de 7,48 millions en 2019 à 7,86 millions en 2020, soit une hausse de 5,3%. Quant à la population des assurés ayant les droits ouverts à l’AMO, cette population est passée de 5,5 millions en 2016 à 7,3 millions en 2020, soit une croissance annuelle moyenne de 7%. A noter que les salariés actifs y compris leurs ayants droit représentent la plus grande part de la population ayant les droits ouverts, soit 86%. Leur nombre s’est établi à 6.262.861 (2.604.093 assurés, 1.051.841 conjoints et 2.606.927 enfants). Ainsi, les assurés principaux représentent la part la plus importante de la population ayant les droits ouverts à l’AMO, soit globalement 44%, suivis des enfants (38%) puis les conjoints (18%). Pour ce qui est des pensionnés, ils représentent 14%, soit 1.011.043. Selon le rapport de la CNSS, 56,4% des salariés ayant le droit ouvert à l’AMO perçoivent un salaire inférieur ou égal au SMIG.

Ils ne sont que 9,7% à avoir un salaire supérieur à 6.000 DH. Par ailleurs, 64% des pensionnés ayant les droits ouverts à l’AMO en 2020 perçoivent une pension mensuelle inférieure à 1.500 DH (la pension moyenne de la population totale est de 1.547 DH). La population des assurés ayant les droits fermés a enregistré une hausse annuelle moyenne de 7% entre 2016 et 2019, ce trend s’est renversé en 2020 avec une baisse de 9% passant à 602.046. Cette situation s’explique par le maintien des droits AMO durant la période de la crise sanitaire aux bénéficiaires de l’indemnité forfaitaire du fonds Covid- 19. La CNSS fait savoir que 89% des pensionnés ayant les droits fermés perçoivent une pension mensuelle inférieure à 1.500 DH (la pension moyenne de cette population est de 480 DH). Selon la CNSS, le nombre d’assurés 114 (assurés principaux) s’est établi à 711.195 en 2020 contre 770.563 en 2019, soit une baisse de 7,7% entre 2019 et 2020.

4,1 millions de dossiers liquidés

Le nombre total de dossiers liquidés a atteint 4.094.968 au titre de 2020 contre 4,5 millions en 2019, soit une baisse de 8,8%. Le montant global remboursé s’est chiffré à 4.522,10 millions DH contre 4.636,57 millions DH en 2019, ce qui représente une baisse de 2,5%. Ce montant comprend 230,8 millions de dirhams des prestations AMO prises en charge par le Fonds Covid-19 pour maintenir le droit AMO au profit des bénéficiaires de l’indemnité forfaitaire servie par ledit Fonds. Le montant engagé en soins médicaux correspond à 7.053,40 millions DH en 2020, soit un taux de remboursement de l’ordre de 64%. Au titre de l’année 2020, il a été procédé à la liquidation d’un total de 10.563.187 d’actes de soins. La grande part des prestations remboursées a concerné le poste des médicaments avec une part de 32%, suivie des hospitalisations (20%) et de la dialyse (16%), les analyses biologiques ( 9%), les consultations et visites (6%). La plus grande part des dossiers liquidés (63%) concerne les assurés actifs et leurs ayants droit, absorbant 54% de l’ensemble des prestations servies. Il est important de noter que la consommation annuelle moyenne a atteint 4.849 DH pour un pensionné, soit 2,3 fois la consommation moyenne d’un assuré actif qui s’est établie à 2.089 DH au titre de l’année 2020.

Cet écart est expliqué par une fréquence annuelle élevée chez l’assuré pensionné : 3,48 dossiers déposés par an (contre 2,23 chez l’assuré actif) et un coût moyen plus important qui s’élève à 1.392 DH (contre 937 DH chez l’assuré actif). Dans son rapport, la CNSS fait remarquer que le volume réel des dossiers liquidés et survenus au titre de l’année 2020, pour la catégorie des assurés actifs, a atteint 2.587.661, soit un montant total de prestations remboursées de 2.424,32 millions de dirhams. La consommation des assurés principaux représente 57% des prestations totales, suivie de celle des conjoints (30%) et des enfants (13%). Le coût moyen par dossier relatif aux assurés principaux devance celui des conjoints et des enfants.

Notons que 60% des consommateurs de l’AMO de la population analysée sont des femmes. Leur consommation représente 61% des prestations totales. Toutefois, le coût moyen par dossier pour les hommes est supérieur à celui des femmes (1.017 contre 892 DH ) alors que le coût moyen par individu des femmes est supérieur à celui des hommes (2.139 contre 2.013). Pour ce qui est des assurés pensionnés, il est important de relever que les femmes pensionnées représentent 61% des consommateurs AMO pensionnés et consomment 54% des prestations totales servies à cette population.

Signalons que 49% des consommateurs AMO pensionnés sont des conjoints, 44% des assurés principaux et 7% des enfants. Aussi, la consommation des assurés principaux représente 56% des prestations AMO, suivie de celle des conjoints (42%) et des enfants (2%). Pour ce qui est du coût moyen par dossier, le coût relatif aux assurés principaux devance celui des conjoints, et est largement supérieur à celui des enfants. Ainsi, la faible fréquence de dossiers relative aux enfants (1,81) et le faible coût moyen par dossier (770 DH) contribuent à un coût moyen par consommateur qui ne dépasse pas 1.397 DH chez les enfants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *