AMO/Covid-19 : Voici les tarifs de remboursements des actes médicaux

AMO/Covid-19 : Voici les tarifs  de remboursements des actes médicaux

A chaque cas clinique correspond un protocole thérapeutique de prise en charge

L’ANAM a adressé aux organismes gestionnaires de l’AMO, à savoir la CNOPS et la CNSS ainsi qu’à l’ensemble des acteurs de la couverture médicale de base, le protocole thérapeutique de prise en charge de la Covid-19 qui est accompagné de la grille tarifaire des différentes prestations. Ce protocole liste l’ensemble des cas cliniques: asymptomatique (aucune manifestation clinique), bénin ( symptôme évocateur de la Covid-19 sans signe de pneumonie), modéré (pneumonie sans signe de gravité ou cas bénin avec un ou plusieurs facteurs de risque), sévère (signe de gravité nécessitant une hospitalisation en soins intensifs sans assistance respiratoire) et critique (nécessité d’une assistance respiratoire). A chaque cas clinique correspond un protocole thérapeutique de pris en charge. En cas d’apparition ou d’aggravation des symptômes, une réévaluation de la classification du cas est envisageable pour adapter la thérapie en cours.
Le tarif pour chaque prestation et chaque catégorie de cas cliniques a été défini selon le secteur d’activité (public et privé). Ainsi, le diagnostic englobe tous les cas cliniques (des cas asymptomatiques à critiques). Dans le cadre du diagnostic, le tarif de la consultation varie de 80 à 150 DH dans le privé et entre 50 et 75 DH dans le public. Concernant le tarif du PCR, il n’a pas encore été mentionné. Il sera fixé dans le cadre de la commission permanente de suivi par avenant à la convention nationale.

Cas asymptomatique ou bénin
La prise en charge thérapeutique des cas asymptomatiques ou bénins comprend un bilan pré-thérapeutique et un traitement de première intention. Le bilan pré-thérapeutique comporte un bilan biologique (Urée, créatinine, NFS, CRP, glycémie à jeun, transaminases, Ionogramme) dont le tarif a été fixé à 517 DH et un ECG (électrocardiogramme) à J-0 dont le tarif est fixé à 100 DH dans le privé. Ces tarifs sont respectivement de 423 DH et de 100 DH dans le public. Le traitement de première intention varie de 207.40 DH à 210.50 DH pour les asymptomatiques. ll est compris entre 210.50 DH et 219.40 DH pour les cas bénins. Ce sont les mêmes tarifs au niveau du public.

Cas modéré
La prise en charge des cas modérés se compose d’un bilan pré-thérapeutique, d’un traitement de première intention et d’une hospitalisation normale. Le bilan pré-thérapeutique comprend un bilan biologique (781 DH), un ECG à J-0 (100 DH) et un scanner thoracique (1.000 DH). Dans le public, ces tarifs sont respectivement de 639 DH, 100 DH et 840 DH. Pour ce qui est du traitement de 1ère intention, le tarif varie de 131.20 DH à 136.90 DH dans le privé.L’hospitalisation normale comprend une journée d’hospitalisation dont la tarification a été fixée à 550 DH/jour avec une durée maximale de 10 jours soit 5500 DH; un bilan de suivi (605DH à j5 et j9 soit un total de 1210 DH) et un deuxième ECG (100 DH à j3 et j6 soit 200 DH). Dans le public, la tarification d’une journée d’hospitalisation a été fixée à 550 DH/jour avec une durée maximale de 10 jours soit 5500 DH ; un bilan de suivi (495DH à j5 et j9 soit un total de 990 DH) et un deuxième ECG (100 DH à j3 et j6 soit 200 DH).

Cas sévère
Pour les cas sévères, la prise en charge comporte un bilan pré-thérapeutique, un traitement de première intention et une hospitalisation en unité de soins intensifs. Le bilan pré-thérapeutique comprend un bilan biologique (2.750 DH), une échographie du cœur (650 DH), un ECG à J-0 (100 DH) et un TDM thoracique (1.000 DH). Dans le public, la tarification du bilan biologie est de 2250 DH, l’écho cœur ( 450 DH), l’ECG ( 100 DH) et 810 DH pour le scanner thoracique ( 840 DH). Concernant le traitement de 1 ère intention, il varie de 131.20 DH à 136.90 DH. Il est fixé à 383 DH pour un recours aux HBPM (héparines de bas poids moléculaire).
Pour la corticothérapie, la tarification a été fixée entre 137 DH et 152 DH. L’hospitalisation en unité de soins intensifs comprend une journée d’hospitalisation en soins intensifs (1.000 DH la journée, soit 8.000 DH pour une hospitalisation de 8 jours); une journée d’hospitalisation normale (550 DH la journée, soit 2.750 DH pour une durée moyenne de 5 jours) . A ceci s’ajoute un bilan de suivi (1.430 DH chaque trois jours et ce à raison de 4 fois, soit 5.720 DH) dans le privé contre 4680 DH (1170 DH chaque 4 jours à raison de 4 fois) dans le public. Trois autres actes doivent aussi être réalisés à savoir un NFS , un test de dosage CRP et des transaminases fixés à 308 DH contre 252 DH dans le public. A noter qu’ un ECG doit être pratiqué au troisième jour et au sixième jour, pour un total de 200 DH ( même tarif dans les deux secteurs d’activité).

Cas critique
Le bilan pré-thérapeutique comprend un bilan biologique (2.750 DH), une échographie du cœur (650 DH), un ECG à J-0 (100 DH) et un scanner thoracique (1.000 DH).Ces tarifs sont respectivement de 2250 DH, 450 DH , 100 DH et 840 DH dans le public. Le traitement de première intention varie de 131.20 DH à 136.90 DH pour un traitement à la chloroquine et à l’azithromycine. Il a été fixé à 383 DH pour le HBPM et entre 137 DH et 152 DH pour la corticothérapie. L’hospitalisation en réanimation comprend une journée d’hospitalisation en réanimation (1.500 DH la journée, soit 15.000 DH pour une durée moyenne de 10 jours) ; une journée d’hospitalisation en soins intensifs (1.000 DH la journée, soit 5.000 DH pour une durée moyenne de 5 jours) ; une journée d’hospitalisation normale (550 DH la journée, soit 1.650 DH pour une durée moyenne de 3 jours) . Dans le public, les tarifs sont de 18 000 DH pur une moyenne de 10 jours d’hospitalisation en réanimation, 5000 DH pour une moyenne de 5 jours en hospitalisation en soins intensifs ,1650 DH pour une moyenne de 3 jours d’hospitalisation normale. En plus des hospitalisations, figure également un bilan de suivi (770 DH à réaliser chaque trois jours, ce qui correspond à un total de 4.620 DH).
En cas de suspicion de surinfection, la procalcitonine est prescrite au malade dont le tarif est de 440 DH.Il faut aussi relever un bilan NFS, CRP, transaminases, BNP à 858 DH. S’ajoute une échographie du cœur (650 DH), une radiographie thoracique (180 DH), un gaz du sang (220 DH) et un deuxième ECG au troisième jour à 100 DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *