970x250

Approbation du nouveau programme de coopération Maroc-UNFPA 2023-2027 à New York

Approbation du nouveau programme de coopération Maroc-UNFPA 2023-2027 à New York

Il se focalisera sur les jeunes âgés de 15 à 24 ans, en particulier les filles et les femmes

Le conseil d’administration du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a approuvé le 1er septembre à New York le nouveau programme de coopération avec le Maroc pour la période 2023-2027. Dans un communiqué publié le 6 septembre, l’UNFPA précise que «ce nouveau cycle de coopération quinquennal est aligné sur le nouveau modèle de développement du Maroc pour la période 2021-2035, ainsi que sur les objectifs mondiaux transformateurs du Plan stratégique 2022-2025 de l’UNFPA».

Ainsi, il contribuera à la mise en place du programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), les Objectifs du développement durable (ODD) à l’horizon 2030 et plus particulièrement l’ODD n°3 relatif à la bonne santé et au bien-être et l’ODD n°5 en matière d’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes et des filles, ainsi que le nouveau cadre de développement durable des Nations Unies avec le Maroc 2023-2027. Le nouveau cycle de coopération entre l’UNFPA et le Maroc se concentrera spécialement sur les jeunes âgés de 15 à 24 ans, en particulier les filles et les femmes, en tant que moteurs du développement durable. Il cherchera aussi à élargir son champ d’aide aux personnes âgées, aux personnes handicapées, aux migrants et aux réfugiés parmi d’autres populations en situation de vulnérabilité.

Ce nouveau programme se focalisera sur plusieurs domaines d’intervention, à savoir le renforcement des capacités des institutions nationales et infranationales à générer des données pour répondre aux inégalités socio-économiques, de genre, d’âge et spatiales. Figurent aussi l’appui à l’élaboration et la mise en oeuvre de politiques, de plans et de programmes visant à promouvoir les droits fondamentaux des femmes et des filles, notamment en ce qui concerne l’égalité des sexes, l’inclusion socio-économique, la promotion de la santé sexuelle et reproductive et la lutte contre la violence basée sur le genre.

Un accent particulier sera mis sur le renforcement des connexions conceptuelles, factuelles et programmatiques avec les agendas de la protection sociale, du changement climatique, de l’économie verte et de l’emploi. La coopération Sud-Sud sera aussi un axe majeur et stratégique de la mise en oeuvre de ce programme. Signalons que ce nouveau programme de coopération a tenu compte des principaux résultats et progrès enregistrés lors du cycle de programme précédant 2017-2022, ainsi que les enseignements tirés de l’expérience épidémiologique liée à la Covid-19.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *