Approvisionnement en eau potable à Demnate: L’ONEE s’explique

Approvisionnement en eau potable à Demnate: L’ONEE s’explique

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a indiqué lundi avoir pris des mesures proactives en un temps record afin d’augmenter la capacité de production de l’eau, dans le cadre des efforts visant à sécuriser l’approvisionnement en eau potable de la ville de Demnate et des collectivités territoriales avoisinantes, et ce dans le cadre des préparatifs à l’Aïd Al-Adha béni.

Dans une mise au point, l’ONEE a précisé que ces mesures proactives comprenaient le renforcement du débit de production de l’eau potable à partir de la station de traitement des eaux du barrage Hassan 1er, avec un débit supplémentaire de plus de 20 litres par seconde (l/s).
Il s’agit aussi de l’augmentation du débit produit à partir des puits de Oued Lakhdar en filtrant les entrées des canaux de récupération d’eau et de détournement de la voie navigable, ainsi que le renouvellement du canal de pompage de la station de relevage n°1, où le débit supplémentaire a atteint 12 l/s, a précisé l’office.

Ces mesures comprenaient également le lancement, mercredi 29 juillet, de l’exploitation du nouveau canal desservant les réservoirs de la ville de Demnate et la station de relevage n° 3 du quartier Ait Aknoun et le lancement, à partir du lundi 13 juillet, d’une campagne de deux semaines de recherche et de réparation des fuites au niveau du réseau de distribution de la ville de Demnate, ajoute la mise au point.

En ce qui concerne les perturbations ayant entaché la distribution d’eau potable pendant la journée de l’Aïd dans les quartiers Arahbi, Bouchan et Al-Falah (environ 900 abonnés), l’ONEE a expliqué que cette situation est due à l’augmentation sans précédent de la demande de cette substance vitale pendant la journée de l’Aïd qui a dépassé 25% par rapport à la demande durant la journée de l’Aïd de l’année 2019, sachant que la hausse de la demande ordinaire oscille entre 2 et 5% par an.
Après avoir reçu des plaintes des abonnés dans ces quartiers, les équipes de maintenance relevant de l’ONEE sont intervenues et ont réussi à réapprovisionner la population en peu de temps, ajoute la mise au point.

A partir du deuxième jour de l’Aïd (samedi dernier), le taux de demande en eau potable est revenu à son rythme normal et la ville a été alimentée en eau potable régulièrement tout au long de la journée sans enregistrer aucune interruption significative, a noté l’office.
Afin de sécuriser l’approvisionnement en eau potable de la zone à long terme, l’ONEE est en train d’achever un projet d’agrandissement de la station d’épuration du barrage Hassan 1er pour un coût total de 72 millions de dirhams, afin de porter la capacité de production à 400 l/s au lieu de 100 l/s, a fait savoir la même source, ajoutant que ladite station devrait être opérationnelle avant la fin de cette année.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *