Appui à la recherche : Le CNRST finance 82 projets innovants

Appui à la recherche : Le CNRST finance 82 projets innovants

61 projets retenus en lien avec l’intégrité territoriale et 59 autres traitant de la pandémie

Dans le cadre du Programme d’appui à la recherche scientifique en sciences humaines et sociales, et économiques en lien avec l’intégrité territoriale et les provinces du Sud et les conséquences de la pandémie de coronavirus (Covid-19), le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST) vient de dévoiler la liste des 82 projets retenus pour financement. Selon le CNRST, «120 projets ont été déposés dans le cadre de ce programme, dont 61 en lien avec l’intégrité territoriale et le développement des provinces du Sud et 59 autres ayant trait aux effets de la pandémie de Covid-19. Les projets ont été évalués par les experts agréés auprès du CNRST».

Il faut dire que ces projets sélectionnés couvrent des domaines variés tels que l’économie, la politique, le droit, la culture, l’éducation, la formation, la sociologie, la communication et autres domaines. Ainsi parmi les projets choisis en lien avec la cause nationale du Sahara et le développement des provinces du Sud il y a lieu de citer «Intégrité territoriale nationale et développement régional», porté par Aâmoum Hanane, relevant de l’Université Hassan II de Casablanca, le projet «Guide du plaidoyer juridique et politique concernant l’affaire du Sahara marocain» d’Aboueddahab Mohamed Zakariae, relevant de l’Université Mohammed V de Rabat, «Le Maroc : Quel positionnement au regard des mutations de la société internationale en faveur du Sahara marocain ?» de Bounagui Abdessasek, relevant de l’Université Hassan 1er de Settat. On note de même le projet «Dynamique entrepreneuriale dans les territoires du Sud au Maroc» de Diani Asmae, relevant de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, «L’Intelligence économique au service du développement territorial des provinces du Sud : cas de la région de Dakhla-Oued Eddahab» d’El Amrani Mohamed, relevant de l’Université Ibn Zohr.

En ce qui concerne les projets en lien avec la pandémie de coronavirus, on cite entre autres «L’économie marocaine face à la crise sanitaire de Covid-19 : Impacts sociaux et scénarios de sortie de crise, à l’aide du modèle Input-Output dynamique» d’El Bouhadi Abdelhamid, relevant de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, «Relance des PME après la pandémie de Covid-19: Combiner «Plan de continuité d’activité (PCA)» et «digital» pour une PME plus résiliente», de Zakia Errabih, relevant de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah. D’autres projets innovants figurent sur la liste, à l’instar de «Perception des outils numériques en usage par les étudiants des établissements à accès régulé, après la crise de Covid-19» de Haouat Nassira, relevant de l’Université Mohammed 1er.

Il faut noter que ce Programme d’appui à la recherche scientifique en sciences humaines et sociales, et économiques dont le budget estimatif est établi à 10 millions DH a été lancé à travers un appel à projets. Chaque université a assuré la coordination des projets proposés par ses chercheurs, ainsi que ceux proposés par les établissements d’enseignement supérieur non universitaires et les établissements de recherche publics de la région dont elle relève.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *