Avant le sport, l’alimentation est le premier pas vers le mieux-être !

Avant le sport, l’alimentation est le premier pas vers le mieux-être !

Que ce soit en période estivale, mais aussi tout au long de l’année, il importe de respecter un certain nombre de règles pour s’assurer une alimentation équilibrée, c’est-à-dire calculée selon nos besoins caloriques journaliers.

Par Abdeslam Laraki
Coach en nutrition

Contrairement à une idée reçue, notre humeur et notre capacité physique ne dépendent pas en premier lieu de la pratique d’un sport. Certes, une activité sportive régulière est essentielle au maintien de notre bien-être. Mais une chose est encore plus importante et influence directement jusqu’à la confiance que nous nous portons : l’alimentation. Il n’est qu’à rappeler la célèbre citation du poète romain Juvénal, « un esprit sain dans un corps sain », ou encore le fameux adage, « dis-moi ce que tu manges, je te dirais qui tu es », qui s’avère d’une grande pertinence au regard de la tournure « fast-foodisante » que prennent désormais nos habitudes alimentaires.

Que ce soit en période estivale, mais aussi tout au long de l’année, il importe de respecter un certain nombre de règles pour s’assurer une alimentation équilibrée, c’est-à-dire calculée selon nos besoins caloriques journaliers. Tout d’abord, nos assiettes doivent laisser place à la variété : des macronutriments bien sûr, comme les protéines, les carbohydrates et les lipides, mais également des micronutriments, comme le sodium, le potassium et le magnésium, entre autres. Il est recommandé par ailleurs d’éviter de manger à n’importe quelle heure du jour et de programmer ses repas à l’avance, de manière à connaître précisément la composition de nos repas afin d’éviter les déficits, voire les excès !

Une autre chose à savoir : en matière d’alimentation, le liquide s’avère aussi précieux que le solide. Une consommation journalière en eau et en fruits (de saison) est donc incontournable pour bien hydrater son corps, garder de la fraîcheur et de la vitalité. Précisons ici que certains aliments, comme le café, sont à consommer avec modération en raison de leurs effets déshydratants. En outre, et cela va à l’encontre de l’opinion commune, il ne faut en aucun cas arrêter la consommation de sel, mais plutôt la contrôler. Quant aux compléments alimentaires, souvent sollicités, ils ne sont pas obligatoires dans un régime alimentaire, sauf à être un athlète de haut niveau avec des besoins conséquents en vitamines et minéraux.

Au regard du contexte actuel lié à la pandémie de Covid-19, le télétravail a largement favorisé une forme de sédentarité. Il existe néanmoins là encore des gestes simples à adopter. Pendant la pause déjeuner, il est ainsi préférable de se préparer un repas rapide et «healthy», principalement pour alléger la digestion et maintenir sa concentration optimale pour le reste de la journée. On évitera aussi, autant que faire se peut, de rester assis trop longtemps en effectuant quelques rotations et étirements chaque heure ou demi-heure.

Une dernière remarque enfin. Avec le coronavirus et l’utilisation accrue des échanges dématérialisés, Internet joue un rôle de plus en plus grand dans notre vie quotidienne. Je pense surtout aux réseaux sociaux, où de nombreuses personnes pendant le confinement sont venues s’informer sur toutes les façons possibles de mieux manger. J’ai moi-même choisi de créer une page Instagram, dès 2015, afin de partager, chaque jour, des informations autour du sport et de l’alimentation. Je recommande particulièrement cet outil car il s’agit d’un excellent moyen de transmettre des informations pratiques et faciles à suivre. J’invite donc tout le monde à faire le premier pas et à changer dès maintenant ses habitudes alimentaires, qui ne sont pas forcément mauvaises mais qui méritent sans doute quelques corrections !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *