Avec 2.430 nouveaux cas d’infection au coronavirus, le record tombe de nouveau

Avec 2.430 nouveaux cas d’infection au coronavirus, le record tombe de nouveau

Un record jamais atteint. Pour la première fois, le Maroc enregistre un bilan alarmant. En effet, 2.430 nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) ont été confirmés aujourd’hui jusqu’à 18H.

Quant aux guérisons, ells se chiffrent à 2.344 au cours des dernières 24 heures comme l’a annoncé ce vendredi le ministère de la Santé.
Selon le compte rendu quotidien du même département, ce nouveau bilan porte à 82.197 le nombre de contaminations dans le Royaume depuis le premier cas signalé le 2 mars et à 64.194 celui des personnes totalement rétablies, soit un taux de guérison de 78,1%.
De son côté, le nombre de décès est passé à 1.524, avec 33 nouveaux cas enregistrés au cours des dernières 24 heures, soit un taux de létalité de 1,9%, selon la même source. En détail, ces décès se répartissent entre les régions de Casablanca-Settat (10), Marrakech-Safi (07), Fès-Meknès (05), Darâa-Tafilalet (04), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (03), l’Oriental (02), Rabat-Salé-Kénitra (1) et Laâyoune-Sakia El Hamra (1).

Concernant la répartition des nouveaux cas, ceux-ci sont enregistrés dans les régions de Casablanca-Settat (895, dont 696 à Casablanca), Rabat-Salé-Kénitra (344, dont 246 à Kénitra), Sous-Massa (336), Marrakech-Safi (220), Darâa-Tafilalet (167), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (111), Béni Mellal-Khénifra (107), Fès-Meknès (97), l’Oriental (70), Dakhla-Oued Eddahab (63), Laâyoune-Sakia El Hamra (13) et Guelmim-Oued Noun (7).
Pour sa part, le nombre de cas exclus s’élève à 2.102.069, après 21.038 nouvelles analyses négatives.

Les cas actifs ne sont pas en reste. Ils ont atteint le nombre de 16.479, avec une prévalence de l’ordre de 45,4/100.000 habitants. Concernant les cas sévères ou critiques, ils sont au nombre de 252, dont 51 placés sous intubation.
Aussi, le taux d’incidence cumulé est de 226,3/100.000 habitants, contre une incidence de 24h établie à 6,7/100.000 habitants. Il y a de quoi s’inquiéter.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *