Avec le soutien de l’UE / Souss : Une cartographie dédiée aux services existants au profit des handicapés

Avec le soutien de l’UE / Souss : Une cartographie dédiée aux services existants au profit des handicapés

L’Association de l’enfance handicapée (AEH) avec le soutien de l’Union européenne lance le projet de la réalisation d’une cartographie des services existants et de la situation des besoins des personnes en situation de handicap (PSH) au niveau de la région Souss-Massa.
Ce projet vient pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie des PSH de la région SM à travers l’amélioration de l’accès aux droits et améliorer l’accès des PSH à des services de qualité en accompagnant les acteurs de la prise en charge des enfants, en structurant les services de soutien social et en ciblant les PSH du milieu rural au niveau de la région Souss-Massa.
En effet d’après l’AEH, au cours des dernières décennies, le Maroc s’est engagé dans un processus de réformes institutionnelles, politiques et sociales qui visent le renforcement de la démocratisation et la consolidation d’un Etat de droit qui garantit la liberté d’expression, l’accès aux ressources pour tous et l’égalité hommes-femmes, pour un développement humain durable et inclusif.
La ratification par le Maroc de la CRDPH et son protocole facultatif, ainsi que l’inscription des droits des personnes en situation de handicap dans la Constitution de 2011 et la loi-cadre 97-13, posent les jalons d’une nouvelle gouvernance du champ du handicap, basée sur le respect des principes universels et l’effectivité des droits des personnes. Ces engagements assumés par le pays ont eu plusieurs répercussions, notamment dans la stratégie du ministère de la solidarité (Politique intégrée pour la promotion des droits des PSH, fonds d’appui à la cohésion sociale, appui aux EPS, mise en place des COAPH, etc.), celle du ministère de l’éducation nationale (Plan national de l’éducation inclusive 2019 et la Stratégie nationale de la formation professionnelle 2016/2021) et celle du ministère de la santé (Plan national de la santé et du handicap 2015-2021), etc.
Cependant, l’impact de ces stratégies sectorielles inclusives, leurs effets sur les PSH et sur le niveau d’accès aux services de base reste limité, ainsi que le faible accès aux services, est constaté au niveau de l’enquête nationale du handicap réalisée en 2014 par le MSDEF, du rapport de la Cour des comptes sur les établissements de protection sociale publié en mai 2018, et au niveau des besoins identifiés chez les usagers SEAO développé en 2007 avec le soutien de l’UE et dupliqué récemment dans 4 provinces dans le cadre du programme «Moucharaka Mouwatina» financé également par l’UE.
Dans ce sens et en concertation avec la Coordination régionale de l’Entraide nationale de Souss-Massa et les 6 associations partenaires, l’AEH a proposé son projet «Ensemble pour la participation socio-économique de tous», qui est réalisé dans la région de Souss-Massa avec comme finalité de surmonter le défi du faible accès des PSH aux services de base de qualité en ciblant les éléments de cause dont la coordination limitée entre les acteurs locaux, le manque de qualité des prestations des EPS et l’ouverture limitée sur leur environnement, la difficulté pour les COAPH de s’ériger en catalyseur des interventions locales destinées aux PSH, et le manque de dispositif structuré des prestations d’accueil, d’information, d’orientation et d’accompagnement personnalisé.

Mohamed Laâbid
[email protected]

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *