Société

Aziz Akhannouch diagnostique les défis du continent

La 2ème Conférence africaine sur la réduction des risques en santé a été officiellement ouverte jeudi à Marrakech sous le thème «Eau, environnement et sécurité alimentaire». Le chef de gouvernement y adresse un discours clair. En voici les principaux messages.

«L’eau, l’environnement et la sécurité alimentaire sont des défis majeurs et de la plus haute importance pour notre pays, mais aussi pour notre continent et pour le monde entier». Le diagnostic est explicité par le chef de gouvernement Aziz Akhannouch qui ouvre officiellement cet événement. L’occasion pour lui de s’exprimer sur les réalisations faites pour l’heure.

Des avancées réalisées sous l’impulsion du Souverain
Pour lui, «les avancées majeures dans le domaine de la santé, et qui ont été accomplies sous les Hautes Orientations Royales notamment durant la période Covid 19, ont eu un impact extrêmement positif sur l’ensemble du système sanitaire au Maroc». Et ce n’est pas tout ! «Il est crucial de recourir à des stratégies homogènes, urgentes et efficaces pour l’environnement», avance le numéro un du gouvernement. De plus, il révèle l’orientation du Souverain pour le continent. «La Vision Royale va dans le sens d’une Afrique unie, homogène et prospère». A propos de l’eau, il ne demeure pas insensible. «La problématique de l’eau menace plus d’un milliard de personnes en Afrique et plus du tiers de la population planétaire», établit-il en lançant des perspectives .

De l’avenir des ressources hydriques
Dans ce sens, il a une vision pour l’avenir. «Nous devons évoluer vers un monde où l’eau serait accessible à tout le monde », ajoute-t-il. Au Maroc, «la souveraineté alimentaire se doit d’être durable et dépend intimement de la situation hydrique de notre pays». Dans le Royaume, la situation est alarmante et il en est conscient. «Nous vivons un stress hydrique sans précédent au Maroc. Cependant, et malgré cet état de fait aggravé par l’inflation et la guerre en Ukraine, nous ne tarissons d’effort pour que les citoyens marocains n’en subissent pas les conséquences», avance-t-il. Le tout en rappelant les initiatives entreprises par le pays.
«Nous continuons à élaborer des plans qui puissent atténuer la pression sur les ressources hydriques et pour optimiser l’accès à l’eau», révèle-t-il également. Par la même occasion, il rappelle les efforts entrepris dans le pays. C’est le cas entre autres de l’approvisionnement des périmètres irrigués en eau et la diminution de la pression des ressources hydriques. «Ce qui va permettre d’améliorer la souveraineté alimentaire de notre pays», poursuit-il en évoquant les changements climatiques. Mieux encore, ces efforts permettront, d’après lui, de «soutenir cette souveraineté alimentaire de notre pays et assurer l’approvisionnement du marché national en matières alimentaires de base de façon régulière outre le décuplement du PIB en plus de l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs». «Pour veiller à la santé des citoyens et la sécurité des produits alimentaires, il importe de rappeler que notre pays veille à travers des établissements, notamment l’Onssa, à contrôler les produits alimentaires locaux ou importés selon des procédures strictes », souligne-t-il d’emblée. Histoire d’abonder dans le sens du thème de l’événement.

Des perspectives pour le continent
« Pour faire face aux défis dans la région, il faut conjuguer les efforts et le travail en commun pour consolider la sécurité sanitaire, voire environnementale en Afrique», se projette-t-il. Entre-temps, il avance d’autres efforts du Royaume. «Le Maroc a, conformément à la vision éclairée du Souverain, lancé une initiative ambitieuse visant à faire de l’Afrique un continent intégré avec une vision unifiée et commune, voire solidaire face aux crises. Ce qui est aux conforme aux efforts de l’OMS et recommandations du Congrès des Nations Unies autour de l’eau», conclut M. Akhannouch.

Articles similaires

Société

Amendis confirme son engagement

La réutilisation des eaux usées traitées, grâce aux trois stations d’épuration de...

SociétéUne

Casablanca : Le busway sera mis en service le 1er mars 2024

Le lancement des deux lignes du bus à haut niveau de service...

Société

ADM, GIZ et ONCA : Des sessions de sensibilisation au profit de 1.500 agriculteurs riverains à l’autoroute

La Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM), l’Agence de coopération internationale...

SociétéUne

Le Maroc s’associe au Japon et à l’Unesco

Le projet comprendra aussi des actions de sensibilisation auprès des habitants des...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux