SociétéUne

Barrages : Le taux de remplissage atteint 32,84% au 14 avril 2024

© D.R

La situation des barrages du bassin Oum Er Rbia et du Souss-Massa inquiète. Le deuxième plus grand barrage du Royaume, à savoir le barrage Al Massira, affiche un niveau toujours alarmant avec un taux de remplissage de seulement 1,87%.

La situation des barrages reste toujours préoccupante malgré une amélioration du niveau de remplissage. Selon les dernières données de la Direction générale de l’hydraulique, le taux de remplissage au niveau national a atteint 32,84% à la date du dimanche 14 avril 2024 contre 33,85% à la même date de l’année précédente. Actuellement, les réserves de l’ensemble des barrages se situent à 5,2 milliards de mètres cubes (5.294,69 millions de m3) contre 5,4 milliards de m3 (5.456,81 millions de m3) à la date du 14 avril 2023. S’agissant du taux de remplissage par bassin, le Loukous affiche un taux global de remplissage de 63,85% . Dans son bulletin, la Direction générale de l’hydraulique signale que les barrages Chefchaouen, Nakhla et Achraf El Idrissi sont remplis chacun à hauteur de 100%. Pour ce qui est des autres, le barrage Oued El Makhazine est rempli à hauteur de 95,02%, Tanger-Méditerranée (83,13%), Ibn Battouta (91,54%), Neuf Avril 1947 (25,91%), Moulay Hassan Ben Al Mahdi ( 67,79%), Smir (91,21%), Dar Khrofa (29,98%). Pour ce qui est des barrages du bassin Oum Er Rbia, le taux global de remplissage n’est que de 7,31% avec un volume estimé à 362,25 millions de mètre cubes. La situation de certains barrages inquiète. C’est notamment le cas du barrage Ahmed Al Hanssali qui affiche un taux de remplissage de seulement 7,19 %. Son volume est actuellement de 48,02 millions de m3. Pour sa part, le deuxième plus grand barrage du Royaume, à savoir le barrage Al Massira, affiche un niveau toujours alarmant avec un taux de remplissage de seulement 1,87%. Son volume n’est que 49,69 millions de mètres cubes. Le barrage Hassan 1er affiche un taux de remplissage de 24,63%, Moulay Youssef (49,16%), Timinoutine (74,39%), Ait Messaoud (77,46%), Daourat (48,89%), Sidi Said Maachou (71,09%). A noter que le barrage Sidi Driss affiche un niveau satisfaisant avec 90,53%. Concernant les barrages du bassin Souss-Massa, le taux global de remplissage est actuellement de 14,64% avec 107,02 millions de mètre cubes. Il est à noter que le barrage Abdelmoumen affiche un niveau critique avec un taux de remplissage d’à peine 7,05% avec un volume de 14 millions m3. On relève un taux de remplissage de 17,26% pour le barrage Mokhtar Soussi, Aoulouz (22,01%), Moulay Abdallah (27,52%), Dkhila (79,82%), Youssef Ben Tachfine (12,47%). Pour ce qui est des barrages du bassin Moulouya, le taux de remplissage est de 24,57% avec un volume de 195,94 millions de m3. Ainsi, le barrage Hassan II affiche un taux de remplissage de 12,87%, Injil (15,87%), Mohammed V (15,08%), Tamalout (15,83%), le barrage sur Oued Za (100%), Mechraa Hommadi (56,11%). S’agissant des barrages du bassin Sebou, les données de la Direction générale de l’hydraulique font état d’un taux global de remplissage de 51,08% . Le barrage Idris 1er affiche un taux de remplissage de 26,20%, Sidi Echahed (50,66%), Bouhouda (100%), Asfalou (41,53%), Alwahda (59,18%), Garde Sebou (92,45%) , Michlifen (57,32%). Avec la canicule qui s’installe, la situation risque très vite de se détériorer. Signalons à ce sujet que depuis jeudi dernier, le Maroc fait face à une vague de chaleur. La Direction générale de la météorologie (DGM) avait annoncé dans un bulletin d’alerte de vigilance orange que la canicule se poursuivra jusqu’à lundi avec des températures atteignant jusqu’à 42°C. Ainsi, les provinces d’Es-Semara, de Tan-Tan, Tarfaya, Aousserd, Oued Eddahab, Boujdour et Laâyoune connaissent des températures oscillant entre 38 et 42°C, a indiqué la DGM. Jeudi et vendredi, le mercure a varié entre 35 et 39°C à Agadir-Ida Outanane, Taroudant, Guelmim, Inezgane-Ait Melloul, Chtouka-Ait Baha, Sidi Ifni, Fquih Ben Salah, Assa-Zag, Essaouira, El Kelâa des Sraghna, Marrakech, Rhamna, Safi, Sidi Bennour, Youssoufia, Azilal, Béni Mellal, Tiznit, Tata, Settat, Al Haouz et Chichaoua.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...