Bilan 2019 de la DGSN : Près de 71.000 accidents de la circulation et 887 morts

Bilan 2019 de la DGSN : Près de 71.000 accidents  de la circulation et 887 morts

La Direction générale de la sécurité routière (DGSN) a dévoilé en décembre dernier son bilan sur la sécurité routière au titre de l’année 2019.

Les services de la DGSN ont constaté 70.915 accidents de la circulation contre 66.185 en 2018, soit une hausse de 7,15%. En revanche, les routes ont été moins meurtrières. La DGSN fait état d’une baisse de 7,89% du nombre de personnes tuées qui s’est établi à 887. Le nombre des blessés graves qui s’est élevé à 3. 724 s’est plus ou moins stabilisé à hauteur de -0,29% tandis que le nombre des blessés légers qui s’est chiffré à 91.869 a augmenté de 9,58%. Par ailleurs, les services de la DGSN ont poursuivi durant l’année 2019 la généralisation du système informatique de gestion des infractions routières ainsi que la rationalisation des opérations de perception des amendes forfaitaires via divers moyens de paiement.

Il faut signaler que la police de circulation a été équipée de 140 radars mobiles de dernière génération et de 163 alcootests.  Ces nouveaux radars de haute précision permettent ainsi de mieux surveiller et mesurer la vitesse d’un véhicule en circulation dans l’espace urbain. Fonctionnant de jour comme de nuit, ces nouveaux radars permettent  une couverture de tous les points noirs de la circulation connus pour le nombre important d’accidents dus à l’excès de vitesse, de fournir aux équipes de contrôle d’importantes données électroniques comprenant photographies et enregistrements vidéo d’infractions.

Aussi, 128 barrages de contrôle routier ont été instaurés aux entrées et sorties des villes. Ces différentes mesures ont permis d’enregistrer 2.024.231 infractions, dont 567.714 véhicules ont fait l’objet de procès d’infraction tandis que 1.456.517 se sont acquittés d’amendes forfaitaires. Notons également que le traitement des accidents de la circulation a été marqué par l’usage d’applications informatiques pour la gestion et le stockage des documents de contrôle routier et par la numérisation des PV des affaires liées aux accidents de la route dans la ville de Rabat comme étape expérimentale en perspective de sa généralisation.

Les excès de vitesse explosent !

Le nombre des excès de vitesse a explosé en 2019. Selon les chiffres communiqués par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ils ont atteint 21,5% en passant de 9.304 en octobre 2018 à 47.185 en octobre 2019, soit une hausse spectaculaire de 407,15%. S’agissant des autres infractions au code de la route, en seconde position figure le non-respect du port du casque (8,31%). Viennent ensuite l’usage du téléphone (3,83%), le non-respect du feu rouge (3,7%), le non-port de ceinture de sécurité (3,17%), le non-respect du Stop (2,87%), le non-respect de la priorité à droite (2,02%) et la circulation en sens interdit (1,3%).

S’agissant du bilan des activités du mois d’octobre 2019 en matière de contrôle et de répression des infractions au code de la route, la DGSN a enregistré 219.422 véhicules verbalisés en octobre 2019 contre 172.159 en octobre 2018, soit une hausse de 30%. Quant aux procès-verbaux établis, 55.337 ont été enregistrés au mois d’octobre 2018 contre 61.636 en octobre 2019, soit une augmentation de 11%. Concernant les amendes transactionnelles et forfaitaires (ATF) encaissées, la DGSN précise que 157.786 ont été encaissées en octobre 2019 contre 116.822 en octobre 2018, ce qui représente une hausse de 35%.

Articles similaires

1 Comment

Laisser une réponse à Benamour Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *