970x250

BritCham explore les pistes de l’école de demain

BritCham explore les pistes de l’école de demain

Une conférence organisée avec la participation d’experts nationaux et internationaux

La Chambre de commerce britannique pour le Maroc (BritCham) et British International School of Casablanca ont organisé, mercredi 15 juin 2022, une conférence «Meet The Expert» sous le thème «Education: Quelle école en 2030?». Cet événement a été marqué par la présence de Stephen Orr, président de la BritCham, et de Chris Woodward, consul général du Royaume-Uni et directeur Maroc du Department for International Trade.

Lors de son dis- cours d’ouverture, Stephen Orr a tenu à rappeler l’importance de l’éducation dans le renforcement des liens entre le Maroc et le Royaume-Uni, soulignant que l’éducation est l’un des six axes principaux sur lesquels opère la BritCham, en plus de l’industrie, l’énergie, la santé, l’agriculture et la finance. M. Orr a relevé que les engagements de la BritCham en faveur de la promotion de la coopération bilatérale sur l’éducation intervient à un moment où «le Maroc est plus que jamais déterminé à entreprendre une transformation profonde de son système éducatif (…), notamment par sa désignation comme levier de croissance par le nouveau modèle de développement».

Pour sa part, Chris Woodward est revenu sur la croissance remarquable dans les échanges commerciaux entre le Maroc et le Royaume-Uni en 2021, avant de souligner le développement substantiel du nombre d’étudiants marocains au Royaume-Uni durant les 15 dernières années, et la hausse du nombre d’établissements d’enseignement britanniques accrédités au Maroc. Selon M. Woodward, la commission conjointe de l’enseignement supérieur Maroc- Royaume-Uni, mise en place en 2020, a accordé une importance capitale au renforcement des liens entre les deux pays en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique et d’implantation des établissements d’enseignement britannique au Maroc. Intervenant en tant qu’experts sur l’éducation, trois intervenants ont pris la parole.

Il s’agit notamment de Richard Udy, Directeur académique, British International School of Casablanca (Bisc), Abderrahmane Lahlou, expert en éducation, directeur d’Abwab Consultants et du Centre privé de formation et de perfectionnement des enseignants (CIFIPE) ainsi que Zakia Benniss, business development manager Maghreb, British council. C’est ainsi que Richard Udy a retracé l’expérience de Bisc dans l’enseignement suivant le modèle britannique au Maroc, en exprimant sa «satisfaction de la réceptivité des élèves marocains à l’apprentissage des langues».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.