Campagne de don sang : L’Académie royale militaire de Meknès se mobilise

Campagne de don sang  : L’Académie royale militaire de Meknès se mobilise

Une campagne de don de sang a été organisée, mardi, à l’Académie royale militaire (ARM) de Meknès, avec une forte mobilisation des officiers et des élèves officiers des première, deuxième et troisième années pour contribuer à cette action de grande portée humaine.

C’est dans un climat de discipline et de mobilisation que les éléments de l’ARM, dont des officiers et des élèves officiers, ont pris part à cette campagne, initiée conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces Armées Royales (FAR).
Cette campagne a pour but de pallier au manque flagrant en cette matière vitale, dans une conjoncture exceptionnelle marquée par la crise sanitaire liée à la Covid-19 et le mois béni de Ramadan. Ces deux facteurs ont contribué à la réduction du nombre des donneurs de sang, ce qui s’est répercuté négativement sur les stocks au Centre régional de transfusion sanguine (CRTS). Dans une déclaration à la MAP, Ichraq Achour, médecin lieutenant à l’ARM, a indiqué que sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces Armées Royales (FAR), les membres de l’ARM de Meknès, officiers et élèves officiers, font don de leur sang au profit du Centre national de transfusion sanguine.

L’objectif de cette campagne est de renflouer le stock national et aider les unités médicales à répondre aux besoins en cette matière vitale, a-t-elle souligné, ajoutant que l’ARM de Meknès veille au respect strict des mesures préventives contre la Covid-19 pour que cette action se déroule dans de bonnes conditions. De son côté, le directeur du CRTS de Fès, Abderrahim Benyazghi, a indiqué que les membres de l’Académie royale militaire ont tenu à participer à cette campagne nationale de don de sang sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI en cette conjoncture difficile marquée par la baisse du stock en raison de la pandémie de la Covid-19 et le mois de Ramadan, au cours duquel le nombre des donneurs de sang sont moins nombreux que d’habitude.

Les quantités de sang collectées devraient contribuer à renflouer le stock en cette matière vitale et répondre aux besoins des patients en sang, a-t-il assuré.
L’opération s’est déroulée dans de bonnes conditions et dans le respect des mesures de prévention requises en ces temps de la Covid-19.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *