970x250

CDG Prévoyance : La certification ISO 9001 du SMQ maintenue

CDG Prévoyance : La certification ISO 9001  du SMQ maintenue

Aucune non-conformité enregistrée lors de l’audit

Suite à l’audit mené le 11 avril 2022 par le cabinet Bureau Veritas, CDG Prévoyance maintient la certification de son Système de management de la qualité (SMQ) selon les exigences de la norme internationale ISO 9001 version 2015. Cette certification couvre l’ensemble des activités de CDG Prévoyance. Dans un communiqué, CDG Prévoyance signale que «cette certification témoigne des efforts engagés dans sa quête de l’excellence et de l’amélioration continue de ses processus, mettant ainsi la satisfaction de toutes ses parties prenantes au cœur de ses préoccupations».

Le rapport dudit cabinet n’a enregistré aucune «non-conformité». Il a fait ressortir plusieurs points forts, à savoir un engagement ferme démontré par le management et le personnel, une vision stratégique claire, un système de management pertinent et efficace alliant enjeux et adéquation des ressources ainsi qu’un niveau élevé de polyvalence des collaborateurs métiers permettant une capitalisation des connaissances et une gestion efficace de la relève. Parmi les autres points forts soulevés figurent également une politique claire de dématérialisation et de transformation digitale, et le recours à des solutions innovantes basées sur des technologies de pointe permettant l’accès pour les citoyens à des niveaux de service de qualité. Cette reconnaissance renouvelée est le fruit des efforts et de la mobilisation générale des équipes œuvrant chaque jour pour l’accomplissement des missions de CDG Prévoyance.

Pour rappel, CDG Prévoyance, branche Prévoyance de la Caisse de dépôt et de gestion, assure la gestion administrative, technique et financière de deux organismes : la Caisse nationale de retraites et d’assurances (CNRA) et le Régime collectif d’allocation de retraite (RCAR). CDG Prévoyance avait dévoilé lors des réunions des Comités de direction, tenues le 18 avril 2022, les résultats annuels et les performances financières et opérationnelles de la CNRA et du RCAR. La CNRA a pu collecter en 2021 un montant global de capitaux, primes et cotisations, de 1.978,34 MMAD. Le montant des capitaux constitutifs et indemnités reçus représente 42% du chiffre d’affaires global de la CNRA et s’est élevé à 839,03 MMAD.

Le régime de retraite complémentaire «Recore» représente 58% du chiffre d’affaires global de la CNRA avec un montant de cotisations de 1.146,34 MMAD. Les prestations de la gestion propre ont atteint un montant total de 1.587,22 MMAD. Le nombre de bénéficiaires est passé à 125.712 en 2021. Concernant l’activité gestion pour compte de tiers, la CNRA a procédé à la gestion, au traitement et au paiement d’un montant global de 1.223,21 MMAD pour 232.040 bénéficiaires au titre des rentes, aides et avances de plusieurs fonds de solidarité confiés en gestion par les pouvoirs publics (Fonds de travail, Daam Al Aramil, Fonds d’entraide familiale, …). La performance annuelle nette du portefeuille CNRA a été impactée positivement par l’appréciation de sa valeur marché valorisée à 24 milliards de dirhams au 31 décembre 2021. Ainsi, l’exercice 2021 s’est soldé par un résultat net de 160,18 MMAD.

Pour sa part, le RCAR a servi, en 2021, 7.198,02 MMAD en guise de prestations au profit de 140.678 bénéficiaires de pensions contre 6.777,95 MMAD en 2020 au profit de 136.299 bénéficiaires. Sur le plan actuariel, le Régime général du RCAR, en groupe ouvert, a amélioré son horizon de viabilité à 2052 et réduit sa dette implicite à 75 milliards DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.