SociétéUne

Ce que révèle la carte sanitaire pour la région de Casa-Settat en 2023

© D.R

Les écarts en matière de santé entre les régions continuent de se creuser. Sans grande surprise, la région de Casablanca-Settat concentre le plus grand nombre de médecins ainsi que d’hôpitaux et de cliniques. Les détails.

La nouvelle carte sanitaire du ministère de la santé et de la protection sociale, qui donne un aperçu détaillé de l’offre de soins, des ressources humaines, des infrastructures selon les régions ainsi que les provinces, révèle de grandes disparités selon les régions. En se focalisant sur la région de Casablanca-Settat, les données du ministère révèlent que le corps médical dans les secteurs public et privé est concentré essentiellement dans cette région avec un total de 3.255 professionnels de santé. La région compte dans le secteur public 671 médecins généralistes, 2.449 médecins spécialistes, 86 chirurgiens-dentistes et 49 pharmaciens. Quant au corps paramédical, il se chiffre à 6.052 dont 2.413 infirmiers polyvalents et 875 sages-femmes. Pour ce qui est du secteur privé, la région de Casablanca-Settat compte un total de 5.826 médecins dont 1.830 médecins généralistes et 3.996 médecins spécialistes. A noter que le ratio est de 20.765 habitants par établissement de soins de santé primaires (ESSP) et de 1 lit hospitalier pour 1.578 habitants dans le public. Pour ce qui est du corps médical, la région compte 1 médecin (public et privé) pour 865 habitants et 1 infirmier (public) pour 1.279 habitants. S’agissant des infrastructures publiques, la région compte le plus grand nombre d’hôpitaux (27) avec une capacité de 4.366 lits fonctionnels. Pour ce qui est des établissements de soins de santé primaires, leur nombre s’élève à 373 (191 en milieu urbain et 182 en milieu rural). Pour sa part, le secteur privé compte 142 cliniques dans la région de Casablanca-Settat avec une capacité de 6.564 lits. A noter que Casablanca-Anfa compte à elle seule 69 cliniques avec 2.255 lits fonctionnels. La région compte également 136 cabinets de radiologie, 261 laboratoires d’analyse, 2.583 pharmacies, 82 centres d’hémodialyse, 238 centres de kinésithérapie, 4.807 cabinets de consultation médicale, 2021 cabinets de chirurgie dentaire, 151 infirmeries et 121 ambulances. Signalons qu’au niveau national, le corps médical exerçant un niveau des établissements publics de santé s’élève à 15.249 en 2023. Pour sa part, le corps paramédical dans le public s’élève à 38.725 en 2023 dont 17.071 infirmiers polyvalents et 6.430 sages-femmes. Dans le secteur privé, on dénombre 5.582 médecins généralistes et 9.812 médecins spécialistes, soit un total de 15.394 médecins. Ainsi, le Maroc compte au total 30.643 médecins en 2023 contre 28.892 en 2022. S’agissant des indicateurs de desserte, les données font état d’un ratio d’un médecin (public et privé) pour 1.255 habitants. Dans le public, on compte un infirmier pour 969 habitants et un lit hospitalier pour 1.364 habitants. Le Maroc fait face depuis des années à une pénurie de médecins et d’infirmiers. Chaque année, 600 nouveaux médecins quittent le Maroc peu après l’obtention de leurs diplômes, avait précisé le ministre de la santé et de la protection sociale, Khaled Ait Taleb. Le ministre avait aussi annoncé que 14.000 médecins marocains exercent hors du Maroc, dont 6.000 rien qu’en France.

Articles similaires

ActualitéUne

En application des Hautes Instructions Royales, M. Akhannouch préside une réunion consacrée au recensement général de la population

Mobilisation générale pour la réussite du Recensement général. En application des Hautes...

ActualitéUne

Une réunion mercredi du Conseil de gouvernement

Un Conseil de gouvernement se tiendra mercredi sous la présidence du chef...