SociétéUne

Chaque Marocain produit annuellement 4,8 kg de déchets électroniques

© D.R

La production des déchets électroniques au Maroc s’élève à 177 millions de kg en 2022 selon un nouveau rapport des Nations Unies. 62 millions de tonnes de e-déchets ont été générées en 2022, soit une hausse de 82% depuis 2010.

La production mondiale de déchets électroniques a explosé selon un nouveau rapport de l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (Unitar) et de l’Union internationale des télécommunications (UIT). Celle-ci a augmenté de 82% depuis 2010, atteignant 62 millions de tonnes en 2022. Chaque personne génère annuellement en moyenne 7,8 kilogrammes de déchets électroniques sur la planète. Selon les projections des deux institutions, la production de e-déchets pourrait atteindre les 82 millions de tonnes d’ici à 2030. Les métaux -notamment le cuivre, l’or et le fer- représentent la moitié des 62 millions de tonnes, pour une valeur totale de quelque 91 milliards de dollars, selon le rapport. Les plastiques représentent 17 millions de tonnes et les 14 millions de tonnes restantes comprennent des substances telles que les matériaux composites et le verre. Selon le rapport, la production des déchets électroniques au Maroc s’élève à 177 millions de kg . Chaque Marocain génère annuellement en moyenne 4,8 kilogrammes de déchets électroniques. En Egypte, la production de ces déchets se chiffre à 692 millions de kg (6,3kg/ personnes) et 333 millions de kg concernant l’Algérie (7,5kg/ personne). En Tunisie, la production est de 85 millions de kg (6,9kg/ personne). Il est à noter qu’un Européen produit environ 7 fois plus de e-déchets qu’un Africain. La situation est particulièrement critique dans les pays en développement, où les infrastructures de recyclage font cruellement défaut. En Afrique, les taux de recyclage et de collecte ne dépassent pas 1% contre 40% en Europe. Cela dit, il est à noter qu’un Européen produit en moyenne 18 kg de e-déchet, soit environ 7 fois plus qu’un Africain. Selon ces deux agences onusiennes, seule 22% de la masse des déchets électroniques a été correctement collectées et recyclées en 2022. Ce chiffre devrait tomber à 20% d’ici la fin de la décennie en raison de l’écart croissant entre les efforts de recyclage et la croissance vertigineuse de la production de déchets électroniques dans le monde. Par ailleurs, le document signale que seulement 81 pays dans le monde ont mis en place une réglementation relative à ces déchets. Les deux institutions appellent à investir davantage dans le développement des infrastructures, à promouvoir davantage la réparation et la réutilisation, à renforcer les capacités. Il s’agit ainsi de prendre des mesures pour mettre fin aux transferts illégaux de déchets électroniques.

Le CESE lance une consultation
Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a lancé une consultation via sa plateforme numérique «ouchariko.ma» pour recueillir la perception et les avis des citoyennes et citoyens concernant le recyclage des équipements électriques et électroniques en fin de vie. Disponible du 14 mars au 15 avril 2024, cette consultation a suscité un vif intérêt auprès du public, avec 633 réponses enregistrées et 635 participants. Le CESE fait remarquer que la production et la consommation massives des équipements électriques et électroniques entraînent des externalités négatives. Ces équipements, dont le volume augmente de manière exponentielle, posent un risque significatif pour l’environnement et la santé publique. Cela dit, ils constituent également un précieux gisement de matériaux qui peuvent être récupérés et recyclés localement au bénéfice de l’économie et du développement durable. Le Conseil signale qu’au Maroc, le secteur des déchets des équipements électriques et électroniques (DEEE) totalisait un gisement de 151.000 tonnes en 2020 avec une projection qui s’élève à 213.000 tonnes d’ici 2030, soit un taux de croissance annuel de 3,5%. Sur cette quantité, seulement 16.000 tonnes ont été recyclées, ce qui correspond à un taux de recyclage de 13%.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...