Choix d’études : Le Maroc plébiscité par les Américains

Choix d’études : Le Maroc plébiscité  par les Américains

Destination la plus populaire en Afrique du Nord

Durant l’année académique 2018-2019, le nombre d’Américains venant au Maroc pour y poursuivre leurs études a grimpé de 24%, à en croire le rapport annuel de l’Institut international pour l’éducation réalisé avec le soutien du Bureau d’éducation et des affaires culturelles du département d’Etat américain. Selon une communication de l’ambassade américaine au Maroc, ce rapport baptisé «Open Doors» révèle que le nombre des étudiants américains poursuivant leurs études au Maroc est passé de 1.411 durant l’année 2017-2018 à 1.749 au cours de l’année 2018-2019. Le Maroc est de ce fait la destination la plus populaire en Afrique du Nord pour les étudiants américains, suivi de l’Egypte. Parallèlement, le taux des étudiants marocains qui poursuivent leurs études aux Etats-Unis est en hausse de 2,6% sur la même période atteignant 1.499 (contre 1.461 en 2017-2018).

Commentant les résultats de ce rapport, David Fisher, ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, a expliqué dans un communiqué que «les étudiants américains voient depuis longtemps le Maroc comme une excellente destination d’études en raison de l’hospitalité du peuple marocain, de la richesse et de la diversité de la culture marocaine et des liens d’amitié forts entre les États-Unis et le Maroc, construits tout au long de 200 ans» ajoutant qu’en même temps, les Marocains considèrent que le système d’enseignement supérieur américain offre les meilleures opportunités en termes d’éducation dans un ensemble de disciplines fondamentales qui va de l’ingénierie à la médecine, en passant par les études de la langue anglaise. Ledit rapport fournit une base de référence sur l’état des échanges internationaux en matière d’enseignement dans la période d’avant la pandémie de Covid-19.

L’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc souligne qu’au moment où «nos deux pays travaillent ensemble pour vaincre la pandémie de Covid-19, nous sommes sûrs que les échanges éducatifs entre le Maroc et les Etats-Unis vont reprendre et même dépasser les chiffres dévoilés dans le rapport Open Doors 2020».
Se référant audit document, la faible hausse globale du nombre des étudiants marocains aux États-Unis est due à une augmentation du nombre des Marocains qui poursuivent des études non diplômantes aux Etats-Unis comme des cours de langue, ainsi que du nombre de ceux qui restent aux États-Unis après l’obtention de leur diplôme pour suivre une «formation pratique», un programme qui permet aux étudiants avec un visa F-1 d’acquérir une expérience professionnelle réelle liée à leur domaine d’études. Selon le même rapport, le nombre des Marocains inscrits dans des programmes non diplômants aux Etats-Unis est passé de 80 à 130 en 2019, soit une hausse de 63%. Dans le même sens, le nombre des Marocains qui suivent une formation pratique optionnelle est passé de 205 à 260, en augmentation de 27 %.


En revanche, le nombre des étudiants marocains poursuivant des études supérieures aux États-Unis connaît une légère croissance. Il est passé de 412 durant 2017-2018 à 422 en 2018-2019, soit en hausse de 2,4%. Pour ce qui est du nombre des Marocains poursuivant des programmes de premier cycle, il est de 764 au cours de 2017-2018 à 687 durant la période 2018-2019, enregistrant une baisse de 10%. Globalement, les statistiques dévoilées par le rapport «Open Doors» indiquent que pour la cinquième année consécutive les États-Unis d’Amérique ont accueilli plus d’un million d’étudiants étrangers, soit plus exactement 1.075.496 étudiants. Malgré un léger recul de 1,8% du nombre d’étudiants étrangers aux États-Unis au cours de l’année universitaire 2019/2020, cette catégorie représente toujours 5,5% de tous les étudiants de l’enseignement supérieur américain.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *