CMC de Guelmim : Les premiers appels d’offres lancés

CMC de Guelmim : Les premiers appels d’offres lancés

La onzième du genre dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle feuille de route

L’Office national de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) lance les premiers appels d’offres relatifs à la construction de la Cité des métiers et des compétences (CMC) de la ville de Guelmim.
Le projet de la Cité des métiers et des compétences de la région de Guelmim-Oued Noun est le onzième projet qui sera réalisé dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle feuille de route pour le développement du secteur de la formation professionnelle, qui prévoit la création d’un programme de 12 CMC à travers le Royaume. Ce programme vise l’inauguration d’une nouvelle génération d’établissements, pensée comme des plateformes de formation multisectorielle, réunissant l’ensemble des conditions nécessaires à une formation professionnelle de qualité, capable de répondre efficacement aux besoins spécifiques en compétences, nécessaires à l’accompagnement des ambitions de développement des chaînes de valeur et des écosystèmes économiques régionaux, tout en respectant les spécificités et valorisant le potentiel de chaque région.

Ainsi, l’offre de formation de la CMC de Guelmim a été définie autour de quatre secteurs prioritaires : digital, agriculture, pêche et BTP. Celle-ci accueillera 1.140 stagiaires à travers des groupes de 20 personnes, et s’étendra sur une superficie totale de quatre hectares. Cette offre de formation vise à renforcer les compétences métiers, linguistiques et soft skills des apprenants. Les infrastructures de la Cité seront conçues de manière à favoriser la convergence de ces objectifs, en permettant d’allier l’apprentissage du métier au développement du savoir être et soft skills des stagiaires.

Et ce à travers des espaces communs et des pôles sectoriels spécifiques aux métiers composés de : salles de cours et salles multimédias dédiées aux logiciels métiers, ateliers et laboratoires techniques spécifiques dédiés aux travaux pratiques, plateformes d’application adaptées à chacun des secteurs, permettant la mise en situation réelle et la simulation des situations complexes dans la formation, ferme pédagogique pour l’agriculture, et maison intelligente pour BTP. Pour ce faire, l’OFPPT a lancé récemment un appel d’offres pour études architecturales et la conduite des travaux du projet de construction de cette CMC pour une estimation totale de 68 millions DH, alors que l’ouverture des plis est prévue pour le 16 novembre prochain.

Selon les documents publiés par l’OFPTT, la CMC de Guelmim s’inscrira dans un esprit de nouvelle génération et sera une vitrine du nouveau standard des établissements de formation à travers une identité visuelle remarquable du projet, une conception rapprochant les espaces de formation et de la réalité de l’entreprise, des infrastructures catalysant l’acte d’apprentissage et stimulant un cadre de vie favorisant la créativité, l’ouverture et la libération des énergies des utilisateurs et enfin un espace évolutif capable de s’adapter à l’évolution des besoins en formation.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *