970x250

CNSS : 532.375 nouveaux entrants en 2020

CNSS : 532.375 nouveaux entrants en 2020

L’effectif total des sortants, incluant les décédés, pensionnés et nouveaux inactifs a atteint 511.514

L’effectif des nouveaux entrants à la CNSS en 2020 s’élève à 532.375 actifs, contre 537 480 entrants en 2019, soit une baisse de 1%. Ainsi, sur les 532.375 nouveaux entrants, 302.195 sont des primo-déclarés et 230.180 sont issus des inactifs. En analysant la répartition par tranche d’âge, on observe que c’est la tranche d’âge de 20 à 29 ans qui domine le plus chez les deux sexes des entrées 2020 en représentant 46% de l’ensemble de ladite population. Notons que l’âge moyen de l’ensemble des entrées est de 32,6 ans (32,9 ans pour les hommes contre 32,1 ans pour les femmes). Par ailleurs, 73% de l’ensemble des entrées sont déclarés à des salaires inférieurs au SMIG durant l’année 2020. Seulement 3% ont perçu des salaires mensuels supérieurs au plafond (6000dhs). La concentration des femmes est plus importante dans les tranches de salaires mensuels faibles ne dépassant pas 60% du Smig. Le salaire moyen des entrées de l’année 2020 atteint 2.882 DH. Les hommes sont déclarés à 3005 DH en moyenne contre 2.648 DH pour les femmes.

Généralement, le salaire moyen des nouveaux entrants de l’année 2020 est largement inférieur au salaire moyen perçu par l’ensemble des actifs déclarés au titre de l’exercice, qui atteint 5.152 DH. Concernant la répartition par nombre de mois déclaré, il est à noter que 50% des entrées ont été déclarés au plus 3 mois au cours de l’année 2020, alors que seuls 3% ont totalisé 12 mois de déclarations. La CNSS fait savoir que seulement 1% de la population des entrées en 2020 sont majoritairement des hommes (69%) et ont atteint le maximum de 312 jours au titre de l’exercice 2020. Le nombre de jours annuel moyen déclaré, atteint 87,9 jours pour l’ensemble des entrées, soit 91,8 jours pour les hommes contre 80,8 jours pour les femmes. Pour ce qui est de la répartition des entrées par direction régionale, la CNSS signale que la direction régionale d’Anfa regroupe le plus grand nombre de nouvelles entrées en 2020 avec un nombre total de 88.799 soit 17% de l’ensemble. Viennent ensuite, la direction d’Agadir avec 68 614 nouvelles entrées (13%), la direction de Tanger-Tétouan (62.242 nouvelles entrées soit 12% de l’ensemble) et la direction de Rabat-salé (51 527 nouvelles entrées soit 10% de l’ensemble).

La direction Kénitra- Khemissat enregistre le taux de féminisation le plus élevé des nouveaux entrants, soit 54%. En revanche, la direction de Laâyoune affiche la valeur la plus faible de ce taux, à savoir 26%. La répartition des nouvelles entrées par secteur d’activité montre que le secteur des services est en tête de classement en employant 23% de ces assurés. Le secteur de la construction arrive en seconde position avec 18%, suivi par les secteurs de l’agriculture, sylviculture et pêche avec 17% et du commerce avec 15% chacun des entrants de l’année. Seulement 3% des sortants ont cumulé 12 mois de déclarations L’effectif total des sortants, incluant les décédés, pensionnés et nouveaux inactifs a atteint 511.514 assurés en 2020. On entend par un sortant de l’année 2020, un actif déclaré au cours de l’année 2019 et non déclaré durant l’année 2020. Toutefois, l’effectif des nouveaux inactifs (sorties pour des raisons autres que le décès, la perception de pensions ou RCS) de l’année 2020 parmi ces sortants atteint 483 759 assurés. Cet effectif a enregistré une augmentation par rapport à l’année 2019 où 432 099 sortants passant à l’état d’inactifs ont été enregistrés. Notons que la part des hommes dans la population des nouveaux inactifs en 2020 atteint 65%.

Dans son rapport, la CNSS a procédé à une analyse des 483 759 sortants passant à l’état d’inactifs. L’âge moyen des sortants a atteint 33 ans. Les femmes sont relativement moins âgées avec un âge moyen de 32,8 ans contre 33 ans pour les hommes. La tranche d’âge la plus importante est celle des sortants âgés de 20 à 34 ans, représentant 61% de l’ensemble. La CNSS fait remarquer que les âges moyens des sortants de l’année 2020 ont baissé de presque 10 ans par rapport aux âges moyens enregistrés par la population des sortants de l’année 2019. Cette situation s’explique essentiellement par les effets de la crise sanitaire sur le marché de travail. La pyramide d’âge des sortants montre que cette population est jeune. La base de la pyramide se situe aux alentours de 30 ans. La structure des âges est différente chez les deux sexes du fait que l’effectif des hommes est plus important. S’agissant de la répartition des sortants2020 par tranche de salaire déclaré en 2019, il est à noter que 73% de l’ensemble des sortants 2020 ont reçu des salaires mensuels moyens inférieurs au SMIG au cours de leur dernière année d’activité, à savoir 2019. Seulement 6% ont perçu des salaires mensuels supérieurs au plafond à savoir 6000 DH.

Il est à noter une domination masculine des sortants (315.746 hommes sortants contre 168 013 pour les femmes). Le salaire mensuel moyen des salariés sortants en 2020 durant leur dernière année d’activité tous secteurs confondus a atteint 3 549 DH. On relève également que 23% des sortants 2020 ont été déclarés durant un seul mois au cours de l’année 2019 et 30% ont été déclarés 2 ou 3 mois durant cette même année.

Seulement 3% de cette population ont cumulé 12 mois de déclarations, dont 67% sont des hommes. Par ailleurs, la majorité des sortants à savoir 78%, ont cumulé un nombre de jours inférieur à 1.080 jours. Le nombre de jours cumulés moyen des sortants reste faible en atteignant à peine 780 jours. Les hommes ont cumulé plus de jours que les femmes, avec respectivement 804 jours contre 735 jours. La direction régionale qui regroupe le plus de sortants est Anfa avec 19%, suivie d’Agadir (13%) et Tanger-Tétouan (12%). Enfin, la répartition des sortants par secteur d’activité montre que le secteur des services concentre le plus de sortants (24%) suivi du secteur de construction et de l’agriculture avec 17% des sortants chacun.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *