SociétéUne

Collecte des déchets ménagers à Laâyoune : Installation de nouveaux bacs enterrés

© D.R

Le ramassage est plus propre, plus simple et plus rapide

L’entreprise chargée de la collecte des déchets ménagers au niveau de la ville de Laâyoune vient de lancer le projet d’installation de nouveaux bacs enterrés autonomes sans aucune alimentation électrique pour la collecte des déchets ménagers.

Une première dans les provinces du Sud, après les expériences pilotes menées au niveau du rond-point de La Mecque et le quartier administratif, la société délégataire devrait généraliser ce nouveau concept à l’ensemble de la ville. Ceux-ci en remplacement des bennes à ordures qui dégageaient des odeurs nauséabondes, occasionnant aussi une véritable pollution visuelle. D’un volume extérieur réduit, les bacs souterrains permettent de reconquérir l’espace urbain et d’optimiser les coûts de collecte. Les équipements souterrains permettent également une véritable réduction de la pollution visuelle et olfactive. Ce nouveau système participe à améliorer la salubrité et la propreté des rues de Laâyoune, tout en incitant les riverains à mieux trier leurs déchets. Il s’agit d’une question d’hygiène, d’image et de respect de l’environnement. En choisissant cette technique, la ville de Laâyoune s’inscrit donc dans une tendance générale, en cohérence avec sa politique de développement durable qu’elle mène depuis plusieurs années. Les enjeux sont multiples, tant en termes d’amélioration du cadre de vie, de performance en matière de qualité du tri que de conditions de travail des agents de la collecte. Le ramassage des  bacs enterrés est en effet plus propre, plus simple et plus rapide. A ce gain de temps s’ajoute aussi un gain d’argent sur le long terme, malgré l’investissement financier important que nécessite chaque implantation.

Selon les responsables de ce projet, le dispositif des bacs enterrés présente de nombreux avantages. Tout d’abord, dès lors que les riverains changent certaines de leurs habitudes, ils limitent invariablement le nombre de sacs-poubelles déposés dans la rue et les inconvénients engendrés : accessibilité des trottoirs, dépose en dehors des horaires de ramassage, sacs éventrés, risques d’incendie dans le cas d’un geste malveillant, pollution visuelle et olfactive. Et d’ajouter que ces  conteneurs enterrés vont permettre de faire disparaître des points de regroupements de bacs roulants qui, eux aussi, polluent l’espace public.

Articles similaires

ActualitéUne

Un nouvel abattoir voit le jour pour Rabat Salé Skhirat Témara d’une capacité de 30.000 tonnes par an

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, et...

ActualitéUne

Maroc: le FMI projette une croissance de 3,1% en 2024 et 3,3% en 2025

Le Maroc devrait connaître une croissance de 3,1% cette année et 3,3%...

ActualitéUne

Parlement: report à une date ultérieure de la plénière sur le bilan d’étape de l’action gouvernementale

Les deux Chambres du Parlement ont annoncé, dans un communiqué conjoint, le...

EconomieUne

BMCI dévoile les avantages de son offre CapAccess

Résolument engagée pour soutenir la relance de l’investissement au Maroc