Colonies de vacances : La décision d’annulation «judicieuse», la réouverture en septembre «ambiguë»

Colonies de vacances : La décision d’annulation «judicieuse», la réouverture en septembre «ambiguë»

L’Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme veut une bonne gouvernance

La décision d’Othmane El Ferdaous d’annuler les colonies de vacances au profit des enfants en période estivale, vu la conjoncture sanitaire, est judicieuse aux yeux du tissu associatif. Cependant, l’Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme estime que la réouverture de ces espaces en septembre est «ambiguë». «Bien que le ministre ait réagi à notre appel à développer les infrastructures de ces colonies en décidant de transférer des budgets à des directions régionales pour procéder à ce développement et former des cadres en colonies de vacances, cette démarche n’est pas suffisante pour la bonne gouvernance», précise l’observatoire. Pour cette structure, il est nécessaire de réaliser un diagnostic technique commun par les organes du ministère aux niveaux national et local. Ce diagnostic est également censé être, au sens de l’observatoire, «didactique» en consultant les associations œuvrant dans le secteur dans le cadre d’une rencontre nationale destinée à fixer les priorités et formuler des cahiers des charges tout en mettant en place un mécanisme de contrôle technique. Et ce n’est pas tout. «L’animation à distance a besoin de consultations urgentes», enchaîne la même structure.

Cela étant, le ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, Othmane El Ferdaous, avait indiqué, mardi à Rabat, qu’il est impossible d’organiser des colonies de vacances et des activités en plein air et de manière collective à l’heure actuelle. Le responsable qui s’exprimait devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants lors d’une rencontre consacrée à l’examen de la situation du secteur de la jeunesse et des sports à l’aune de la pandémie du coronavirus, a rappelé les mesures préventives engagées par le ministère et son plan d’action post-confinement, l’impact de cette période sur les sports collectifs, les clubs, les événements sportifs et le sort des colonies de vacances pour l’été 2020.
Il a également fait observer qu’il est fort probable que les centres d’estivage puissent rouvrir leurs portes à partir de septembre prochain, selon l’évolution de la situation épidémiologique, en consultation avec les services compétents, pour accueillir les activités de certaines associations œuvrant dans les domaines de formation et de stages.

«Le département de tutelle a mis en place, à cet effet, un guide de procédures à prendre en considération par les superviseurs de ces centres et les bénéficiaires de leurs services», a noté le ministre. Comme il l’explicite, ce manuel comprend une série de mesures et de procédures concrètes de protection contre le coronavirus, telles que le nettoyage et la stérilisation des centres d’estivage, la sensibilisation des bénéficiaires et l’obligation du port de masque, outre le respect de la distanciation corporelle.

«Le ministère est conscient des répercussions négatives et psychologiques de la pandémie sur les enfants et les jeunes, d’où la nécessité de mettre en place des programmes éducatifs et ludiques afin de réduire l’impact du confinement, de mobiliser la société civile concernée afin de proposer des alternatives à l’animation socio-éducative pendant la période estivale, conformément à la conjoncture actuelle et à la situation épidémiologique au Royaume», détaille M. El Ferdaous.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *