Colonies de vacances : Plus de 150.000 bénéficiaires du programme «Été 2021»

Colonies de vacances : Plus de 150.000 bénéficiaires  du programme «Été 2021»

Un total de 150.000 enfants et adolescents ont bénéficié du programme national d’animation de proximité «Été 2021», qui s’est déroulé entre le 14 juillet et le 21 août, ont indiqué, samedi, des responsables au cours de la cérémonie de clôture de ce programme, tenue au Centre socio-sportif de proximité Jnane 4 à Kénitra.

Le programme, initié par le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports (Département de la Jeunesse et des Sports), en partenariat avec la Fédération nationale de colonies de vacance, s’est étalé sur cinq étapes avec la participation de 400 associations et la mobilisation de 25.000 encadrants associatifs et administratifs.

De même, la mise en œuvre du programme d’animation de proximité «Été 2021» a eu lieu dans 650 espaces ouverts répartis sur tout le territoire national, dont les centres d’accueil, centres de vacances, maisons de jeunes, clubs féminin et complexes socio-sportifs.
«C’est un programme exceptionnel (..), le ministère de tutelle a fourni les moyens et équipements nécessaires dans les espaces d’accueil, notamment la restauration, la climatisation, les produits de désinfection et d’hygiène, vu la conjoncture épidémiologique», a souligné Mohamed Kartiti, président de la Fédération nationale des colonies de vacances, se félicitant qu’aucun cas de Covid-19 n’ait été enregistré depuis le lancement du programme.
Après presque deux ans d’éclipse, compte tenu des circonstances de la pandémie, ce programme au succès retentissant a permis aussi aux enfants de respirer à nouveau et de pouvoir s’épanouir, a-t-il fait savoir dans une déclaration à la MAP.
De son côté, le chef du service des colonies de vacances au ministère de tutelle, Abderrahmane Ajbari, a indiqué que le programme d’animation de proximité «Été 2021» a une importante valeur éducative qui doit contribuer à l’épanouissement des générations montantes. Le programme constitue aussi une réhabilitation des rôles joués par les établissements dédiés à l’animation au profit de la jeunesse et de l’enfance, a-t-il relevé.

Pour sa part, le directeur de la jeunesse, de l’enfance et des affaires féminines au même ministère, Othmane Gair, a noté que le programme a atteint l’objectif qui lui est assigné, à savoir l’accès à l’animation éducative et sociale au profit des enfants et des jeunes, surtout en cette période marquée par la Covid-19.
Ce programme, dédié aux enfants issus des milieux urbain et rural des tranches d’âge comprises entre 7-15 ans et 15-18 ans, a proposé des activités thématiques, culturelles, sportives et de sensibilisation, dans le respect strict des mesures préventives en vigueur pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *