Combien de doses de vaccin pour les personnes infectées ?

Combien de doses de vaccin pour les personnes infectées ?

Réunion du Comité national scientifique lundi pour décider

En France, la Haute autorité de santé dans un avis publié vendredi dernier recommande une seule dose de vaccin pour les personnes qui ont déjà eu la Covid-19 (voir édition électronique du 15 février 2021). Cette recommandation s’explique par le fait que les personnes qui ont été infectées par Sars-Cov2 ont déjà élaboré une défense immunitaire. A l’heure où nous mettions sous presse, le Comité national scientifique ad hoc pour l’élaboration de la stratégie vaccinale contre le Sars-Cov-2 devait se réunir pour examiner de près cette nouvelle recommandation et donner son avis. Il faut savoir que pour une personne n’ayant jamais été contaminée par le Sars-CoV-2, la première dose du vaccin lui confère un début d’immunité. C’est la 2ème dose qui va permettre d’inscrire l’immunité dans le temps. Cela dit, pour les personnes qui ont contracté le coronavirus et qui en sont guéris, ces personnes conservent une mémoire immunitaire. C’est la raison pour laquelle une seule dose est suffisante. Ainsi, la réponse immunitaire conférée par une dose chez les personnes déjà contaminées est la même que celle obtenue après deux injections pour les personnes n’ayant jamais fait d’infection.

La dose unique de vaccin jouera ainsi un rôle de rappel. Et par conséquent, une deuxième injection pour les personnes déjà infectées ne serait d’aucune utilité. Il faut aussi signaler que cette seconde injection est parfois réactogène pour les personnes déjà infectées par la Covid-19. Ces personnes pourraient développer plus fréquemment des effets secondaires aux vaccins tels que de la fatigue, des maux de tête, des douleurs musculaires. La HAS recommande de maintenir deux doses dans deux cas précis: les personnes présentant une immunodépression avérée (en particulier celles qui reçoivent un traitement immunosuppresseur) qui doivent, après un délai de 3 mois après le début de l’infection par le SARS-CoV-2, être vaccinées par le schéma à deux doses.

La deuxième exception concerne les personnes qui ont reçu une première dose de vaccin et qui présentent une infection par le Sars-CoV-2 avec PCR positive dans les jours qui suivent cette première vaccination. Ces personnes ne doivent pas recevoir la seconde dose dans les délais habituels, mais dans un délai de 3 à 6 mois après l’infection. Rappelons que la HAS propose d’administrer une dose de produit trois à six mois après l’infection. Les personnes ayant eu une infection par le Sars-CoV-2, confirmée par un test RT-PCR ou antigénique, qu’elles aient ou non développé une forme symptomatique de la Covid-19, doivent être considérées comme protégées pendant au moins 3 mois par l’immunité post-infectieuse. Mais les données actuelles ne permettent pas pour le moment de statuer sur la réponse immunitaire au-delà de 6 mois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *