Société

Conférence à Laâyoune sur le Code de la famille

L’association Sakia Al Hamra pour la renaissance féminine a organisé cette rencontre au profit des monitrices des centres de lutte contre l’analphabétisme relevant de cette ONG. Initiée en coordination avec le conseil provincial des Ouléma, le barreau des avocats et un groupe d’enseignants, cette rencontre a constitué une occasion de passer en revue les nouvelles dispositions du code de la famille récemment entrées en application.
Lors de cette rencontre, plusieurs communications ont traité de la situation de la femme à travers l’Histoire et des nouvelles dispositions du code de la famille, mettant l’accent sur l’acte de mariage, ses conditions, ses procédures administratives et ses impacts.
Les intervenants ont mis en relief l’importance du Code de la famille dans l’organisation de la vie entre conjoints et au sein de la famille, outre la garantie des droits des membres de cette entité sociale.
Ils ont souligné que l’ouverture de la communauté marocaine et sa prise de conscience des questions soulevées par la vie quotidienne ont été déterminantes dans la promulgation du Code de la famille, dont les articles sont inspirés de la religion musulmane, qui garantit à la femme sa dignité et ses droits.
La rencontre a constitué aussi une opportunité de répondre à certaines questions concernant notamment le divorce, la polygamie, la garde des enfants et le partage des biens entre les deux conjoints.

Articles similaires

Société

Souveraineté sanitaire : L’OMS salue la Vision Royale

La directrice régionale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la...

RégionsSociété

Assilah mise sur le mix balnéaire et culturel

La ville bénéficie, en plus de la réalisation de nouvelles peintures murales...

SociétéUne

Sous-performance des garçons en lecture

Les résultats d’une nouvelle étude de Policy Center for the New South...

SociétéUne

Tabagisme : Les produits alternatifs viendront-ils solutionner le problème à eux seuls ?

«Réduire les risques de tabagisme : les nouveaux paradigmes». Pour en débattre,...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux