Société

Conservation foncière et solutions adéquates: Des facilités pour la diaspora

© D.R

Trouver des solutions adéquates aux problèmes liés à la conservation foncière dans un laps de temps restreint. C’est l’objectif visé par le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) en décidant de signer, au mois de mai dernier, une convention de partenariat liant les deux départements.

Cette convention, signée par le directeur général de l’ANCFCC, Taoufik Cherkaoui, et le ministre chargé des MRE et des affaires de la migration, Anis Birou, veut faciliter la coordination et la coopération entre ces deux entités dans l’intérêt des Marocains établis à l’étranger.

Cette convention se veut une réponse claire aux attentes des MRE en matière d’accompagnement, d’orientation et d’accueil, selon le ministère de tutelle. Elle constitue un nouveau mécanisme pour répondre favorablement aux requêtes des Marocains établis à l’étranger, notamment en ce qui concerne la conservation foncière. Cette convention s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action du ministère visant à renforcer le service public au service des MRE en vue d’être plus à l’écoute de cette catégorie de la société marocaine, selon la même source.

Le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie veilleront à soutenir et à appuyer toutes les mesures et initiatives qui peuvent être prises en ce sens.
Les signataires renforceront également les mécanismes de partenariat en matière de structures d’accueil et d’orientation des MRE.

Aux termes de cette convention, il sera également question de trouver une solution aux dossiers des MRE en affectant un représentant des deux parties et de faire participer l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie à toutes les commissions mixtes créées pour le retour des MRE ou le séjour estival. Et ce pour accélérer le traitement des dossiers des MRE déposés auprès de l’ANCFCC, selon la même source. La convention vise également à simplifier les procédures administratives relatives à la conservation foncière dans le cadre des lois en vigueur.

Elle permettra également de mettre en application les dispositions prises au service des MRE durant leur séjour dans le pays, à travers la création d’un guichet spécial MRE dans les différents services extérieurs de l’ANCFCC et de permanences.

Il s’agit aussi de mettre en place un numéro vert au profit des citoyens dont les MRE, initier des campagnes conjointes de sensibilisation et de communication au Maroc et à l’étranger en présence de représentants du ministère et de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie lors des colloques et rencontres organisés par les deux parties.
 

Articles similaires

Société

Plus de 1,5 million de places offertes par Trasmediterránea au titre de l’opération Marhaba 2024

Il s’agit de la plus grande opération de transit de personnes et...

Société

Le Digital Lab lance un appel à manifestation d’intérêt

L’appel à manifestation d’intérêt est destiné aux acteurs nationaux et internationaux opérant...

Société

90% des lauréats décrochent un emploi après 3 ans

Le taux d’insertion des diplômés de la formation professionnelle est de 81,4...

Société

Aides sociales directes : 3,81 millions de familles bénéficiaires

La ministre de l’économie et des finances, Nadia Fettah, a dévoilé lundi...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux