Coronavirus dans le Royaume: Louardi dément et renforce son dispositif de veille

Coronavirus dans le Royaume: Louardi dément et renforce  son dispositif de veille

Le ministère de la santé s’est de nouveau essayé aux opérations de veille sanitaire en annonçant l’absence de cas d’atteinte par le coronavirus dans le Royaume.

Dans un communiqué rendu public jeudi, le département de Lhoussaine Louardi s’est montré catégorique en affirmant l’inexistence de cas d’atteinte par des maladies de type de celles qui avaient défrayé la chronique locale faisant craindre en 2012 une contagion à grande échelle après le retour du contingent des pèlerins marocains, une fois la période du Haj close.

Depuis cette date- où ont été décelés des cas d’infection en Arabie Saoudite-  à aujourd’hui, aucun cas n’a été signalé aux services du ministère, affirme le communiqué.

La période du Haj n’intervenant qu’au mois d’octobre, tout porte à croire que la communication vise à rassurer en prévision de la Omra d’Al Mawlid, qui elle aura lieu dans les premières semaines du mois de mai. Selon le nouvel avis du ministère – le premier ayant été celui qui a conclu à l’absence d’atteintes par la fièvre hémorragique Ebola -, la situation épidémiologique dans le monde est telle que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne s’en émeut pas et n’a pas restreint les voyages vers les pays où la maladie a été décelée.

«Considérant la situation épidémiologique relative à cette maladie dans le monde, l’OMS n’a conseillé aucune restriction sur les déplacements vers les pays où ont été décelées des infections».

Partant de ce constat, le texte du communiqué ajoute que conformément à sa mission de protéger la population, le ministère de la santé et «les services concernés» sont en veille sanitaire attentive à l’évolution des événements au moyen de la mise à contribution du système national de contrôle sanitaire aux points d’entrée sur le territoire, et par le biais du renforcement des capacités des centres de soins et des laboratoires nationaux de référence, tels l’Institut national de santé et l’Institut Pasteur qu’il envisage de doter des moyens de diagnostic et de thérapie nécessaires.

L’autorité sanitaire s’est également engagée à sensibiliser les voyageurs à destination des pays présentant des foyers de maladie et à leur fournir des combinaisons et des masques protecteurs ainsi que des guides indiquant les mesures de prévention contre le coronavirus. Le communiqué précise que ce dispositif qui sera mis en place dans un premier temps dans les aéroports Mohammed V et de Salé, sera ensuite étendu à l’ensemble des aérodromes en prévision de la période du pèlerinage aux lieux Saints.

Le ministère conclut qu’outre ce dispositif les pèlerins sont sommés de prendre attache avec les services de santé en cas de «symptômes respiratoires graves» à leur retour d’Arabie Saoudite. Selon les spécialistes, les coronavirus forment une famille comptant un grand nombre de virus qui peuvent provoquer des maladies très diverses chez l’homme. Ces infections peuvent aller du rhume banal au SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère).

Le nouveau Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV)  décelé en Arabie saoudite durant l’automne 2012 «est une souche particulière jamais encore identifiée chez l’homme». En sorte que: «avec seulement un petit nombre de cas notifiés jusqu’à présent, on a très peu d’informations sur la transmission, la gravité et les conséquences cliniques de cette infection».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *