Coronavirus en Tunisie: Les Marocains doivent-ils s’inquiéter ?

Coronavirus en Tunisie: Les Marocains doivent-ils s’inquiéter ?

Le coronavirus touchera-t-il le Maroc ? La question se pose depuis la notification de 3 cas en Tunisie. La propagation du virus inquiète de plus en plus les citoyens alors que le ministère de la santé se veut rassurant.

Rappelons qu’il y a encore moins de 3 semaines, le département de la santé avait signalé l’absence de cas  d’infection par le coronavirus sur l’ensemble du territoire national. Toujours est-il que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se dit préoccupée par l’augmentation croissante  des cas dans plusieurs pays.

L’organisation onusienne  s’est d’ailleurs réunie mardi en urgence à Genève. Pour l’instant, on ignore  quelles décisions pourraient être éventuellement prises par les experts. Selon le dernier bilan de l’OMS publié mercredi, depuis septembre 2012, 496 cas ont été confirmés dans le monde. L’Arabie Saoudite reste de loin le pays le plus touché  avec 480 cas d’infections et 139 décès par le coronavirus MERS depuis l’apparition de la maladie en 2012. Des cas  ont été recensés dans d’autres pays.

Ce qui confirme que les infections commencent à dépasser, très largement, le Moyen-Orient, touchant l’Europe (4 cas au Royaume-Uni, 2 en Allemagne, 2 en France, 1 en Italie et 1 en Grèce), l’Afrique (3 cas en Tunisie), l’Asie (1 cas en Malaisie et 1 cas aux Philippines) et les Etats-Unis (1 cas). Notons que la majorité des personnes touchées avait voyagé ou travaillé en Arabie Saoudite récemment.

Par mesure de prévention, le ministre  de la santé, Lhoussaine Louardi, a pris plusieurs mesures de surveillance au niveau des points d’accès,  notamment les ports et les aéroports. Le ministère de la santé avait également conseillé aux personnes prévoyant d’accomplir la Omra ou le pèlerinage d’observer les mesures d’hygiène qui s’imposent, à savoir  le nettoyage des mains et des vêtements, l’utilisation de  masques de protection dans les endroits bondés et de contacter les services de santé dès leur retour en Arabie Saoudite.

De son côté, celle-ci a appelé les gens âgés, les femmes enceintes et les malades chroniques à éviter le Hadj et la Omra cette année en raison du coronavirus. «Ces annonces s’expliquent par le caractère particulier de ces événements (rassemblements importants d’une durée de plusieurs jours) et ne concernent pas les autres types de déplacements en Arabie Saoudite», peut-on lire sur le site du ministère français des affaires étrangères.  

Rappelons que le coronavirus MERS est considéré comme un cousin, plus mortel mais moins contagieux, du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003. Au même titre que le SRAS, il provoque une infection des poumons, et les personnes touchées souffrent de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires.

La seule différence c’est qu’ il génère  une défaillance rénale. A l’heure actuelle, il n’existe   aucun traitement préventif contre le coronavirus MERS.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *