Coronavirus: Le pèlerinage déconseillé

Coronavirus: Le pèlerinage déconseillé

La propagation du coronavirus MERS  en Arabie Saoudite inquiète. Pour éviter tout risque de contamination, le ministre de la santé, Lhoussaine Louardi, a recommandé, mardi, aux citoyens de renoncer à accomplir la Omra et le Hajj cette année.

«Nous conseillons les pèlerins de ne pas se rendre aux Lieux Saints», a déclaré le ministre en réponse à une question orale à la Chambre des représentants. Cette décision fait suite à la réunion lundi du comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans un communiqué publié mardi, l’organisation onusienne a estimé que «la situation reste grave en termes d’impact sur la santé publique». Pour l’OMS, la situation est particulièrement préoccupante compte tenu de l’augmentation des voyages prévus vers La Mecque pour la Omra  et le Hajj.  Cela dit, l’Organisation des Nations Unies n’a pas déclaré un  état d’urgence  en raison de l’absence de transmission interhumaine durable du virus.

Le ministre de la santé a appelé mardi les citoyens voulant se rendre aux Lieux Saints à se munir de masques de protection  qui  sont distribués gratuitement dans les hôpitaux   et à suivre les conseils figurant dans les dépliants de sensibilisation. Pour tout renseignement, le ministère de la santé a mis en place  le numéro vert 0801004747.

Rappelons que le Maroc a mis au point un  plan de prévention et de détection  du virus et renforcé les dispositions pour y faire face. En effet, plusieurs mesures de surveillance ont été prises au niveau des points d’accès,  notamment les ports et les aéroports.

Le coronavirus MERS est un virus mortel. Il tue près de 40% des personnes infectées. Ses symptômes sont avant tout respiratoires. Ils peuvent aller d’un rhume persistant avec une forte toux et de la fièvre, à de véritables difficultés respiratoires (essoufflement, infection aiguë). Le virus implique une mortalité importante. Selon le dernier bilan de l’OMS publié lundi, depuis septembre 2012, 701 cas de coronavirus MERS (faisant au moins 249 décès) ont été confirmés dans le monde. Des cas d’infection ont été recensés dans plusieurs pays, dont la Jordanie, l’Egypte, le Liban, les Etats-Unis, l’Algérie, les Emirats Arabes Unis ou encore l’Iran notamment, mais la majorité des personnes touchées avait voyagé ou travaillé en Arabie Saoudite récemment. A l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement contre ce virus.

Selon plusieurs recherches, le coronavirus MERS a été transmis à l’homme par des dromadaires. Mais cette hypothèse n’est pas officiellement confirmée. De nouvelles études sont nécessaires  pour découvrir si la transmission se fait par contact ou par ingestion de produits provenant des dromadaires infectés, le lait de chamelle.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *