Société

Courrier des lecteurs : Rendez-nous nos territoires !

Tout d’abord, je pense qu’il est de notre intérêt pour le moment de tendre le bras aux Espagnols d’une manière générale non pour nous soumettre à leur verdict ou aux verdicts de quelques-uns d’entre eux mais plutôt pour essayer d’être persuasifs en expliquant notre histoire et la démarche d’indépendance qui a été celle du Maroc. Si l’Algérie a arraché son indépendance suite à un referendum, c’est parce qu’elle faisait partie du territoire français, ce qui n’était pas le cas du Maroc qui, avant la colonisation, était un Etat reconnu sur le plan international.
C’est d’ailleurs pour cette raison que les autorités d’Alger tablent sur le référendum qui là où il a été essayé a abouti à l’indépendance. Nous devons par conséquent expliquer à nos amis espagnols que puisqu’ils veulent qu’on se soumette à leur diktat quand il s’agit du Sahara, eh ben, pour leur faire plaisir, nous ferons de même pour Tarfaya et pourquoi pas Sidi Ifni que nous avons récupérées et pourquoi pas compléter leur extase pour faire également un référendum au nord du Maroc anciennement colonisé par l’Espagne. Leur logique a été écrite dans leur texte car concernant Sebta et Melilla, ces intellos espagnols nous disent ,pour se dédouaner, qu’on consultera la population de ces deux villes  pour savoir si elles veut intégrer le Maroc. Eh ben NON car les Espagnols quand ils ont colonisé ces territoires, ils n’ont pas procédé par référendum.
Ils les ont bonnement volés et par conséquent, nous leur disant, dès maintenant, pour Sebta et Melilla pas de référendum , rendez-nous nos territoires et basta ! De même, pour le Sahara, pas de référendum, mais une solution consensuelle. S’il y avait un Etat au Sahara avant la colonisation espagnole, le Maroc doit alors céder. S’il n’y a aucune preuve, c’est alors une partie intégrante du Maroc éternel.

Ahmed Faouzi (Casablanca)

Articles similaires

Société

Persistance des stéréotypes

Une conférence-débat sur «la représentation du handicap dans les contenus médiatiques» a...

Société

Ce que recommande l’IRES

L’institut royal des études stratégiques (IRES) a émis plusieurs propositions destinées à...

Société

Formation en compétences entrepreneuriales pour les étudiants

Faculté des lettres et des sciences humaines d’Aïn Chock

Société

La police de Beni Mellal célèbre le 68ème anniversaire de la DGSN et fait son bilan

Elle a concrétisé son ouverture sur son environnement extérieur

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus