970x250

Covid-19/4ème dose : L’appel de la Santé

Covid-19/4ème dose : L’appel de la Santé

Face à la flambée des chiffres, pour renforcer le niveau d’immunité et lutter contre les cas graves

La dose de rappel est devenue une urgence face à la hausse des cas graves de Covid. Le ministère de la santé et de la protection sociale exhorte les citoyens à recevoir la dose de rappel en urgence. Cette mesure concerne toutes les personnes de plus de 60 ans ainsi que les personnes de 18 ans et plus qui souffrent de maladies chroniques. Ces personnes sont ainsi tenues de prendre une dose de rappel du vaccin contre la Covid-19, six mois après avoir reçu la troisième dose de rappel. L’objectif étant de renforcer le niveau d’immunité pour réduire la possibilité d’infection par la forme sévère de Covid-19. Lors de la présentation du bilan mensuel de la situation épidémique (08 juin/04 juillet 2022), Mouad Mrabet, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique, a signalé que le Maroc connaît depuis six semaines la quatrième vague de contamination du virus SARS-CoV-2 et la deuxième vague d’Omicron.

Les derniers rapports du consortium national de veille génomique ont indiqué que le mutant Omicron est toujours répandu avec deux principaux sous-mutants (BA.5 70,5%) et (BA.2 23%), contre 6% pour les autres sous-mutants. Le taux de positivité des analyses s’est établi à 22,6% durant les deux dernières semaines, après avoir enregistré une augmentation pendant cinq semaines consécutives, a-t-il révélé. L’indice de reproduction des cas est désormais de 1. Cette donne est synonyme d’un éventuel pic des nouveaux cas, sachant que la propagation du virus est passée au niveau de vigilance rouge dans la plupart des régions du Royaume. Selon M. Mrabet, les nouveaux cas dangereux et critiques admis aux services de réanimation ont connu une évolution sans atteindre le niveau de la 1ère vague d’Omicron.

Au cours des six dernières semaines, 422 patients ont été admis en soins intensifs et en réanimation, contre 1.925 qui ont été admis pendant la même période durant la 1ère vague d’Omicron. S’agissant des décès, le responsable a fait observer qu’ils sont toujours stables à un niveau bas, avec un total de 42 décès enregistrés au cours des six dernières semaines. Concernant la campagne nationale de vaccination, le taux de couverture de la dose de rappel a atteint 18%, avec un taux de continuité à 27,6%.

Le ministère de la santé insiste sur la nécessité de respecter les mesures préventives, notamment le port du masque dans les espaces publics fermés et lors des rassemblements, tout en veillant au lavage des mains et à la distanciation physique, en particulier à l’occasion de l’Aïd Al-Adha et des vacances d’été pour préserver une situation sûre pour tous et éviter toute rechute épidémiologique. En outre, le ministère exhorte les personnes qui présentent des symptômes respiratoires à porter le masque et à cesser toute activité professionnelle ou sociale tout en se rendant aux établissements de santé pour diagnostic et traitement approprié.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.