Covid-19 : La dégradation se poursuit

Covid-19 : La dégradation se poursuit

Avec la réception de nouveaux lots de vaccin, la campagne élargie aux 30-34 ans

23.413 nouveaux tests ont été effectués. Par ailleurs, le nombre de cas actifs est toujours en hausse atteignant les 15.253 cas et celui des cas sévères ou critiques grimpe à 481. On relève ainsi 277 cas sous respiration artificielle, 18 cas intubés et 259 cas sous ventilation non invasive.

Le nombre de nouveaux cas Covid et celui de cas actifs augmentent chaque jour au Maroc. Le virus se propage de plus en plus et les cas critiques augmentent avec la hausse des nouveaux cas. 2.853 nouveaux cas ont été enregistrés samedi 17 juillet. Sans grande surprise, la région de Casablanca-Settat continue de concentrer le plus grand nombre de contaminations avec 1.191 dont 903 à Casablanca. En seconde position, on retrouve la région Souss-Massa avec 520 nouveaux cas. Le taux de positivité des tests de dépistage poursuit sa tendance haussière en atteignant 12,19%. Au total, 23.413 nouveaux tests ont été effectués. Par ailleurs, le nombre de cas actifs est toujours en hausse atteignant les 15.253 cas et celui des cas sévères ou critiques grimpe à 481. On relève ainsi 277 cas sous respiration artificielle, 18 cas intubés et 259 cas sous ventilation non invasive. Le taux d’occupation des lits de réanimation dédiés à la Covid-19 bondit avec un taux de 15,2%. Toujours selon le bilan du ministère de la santé, 7 décès sont à déplorer. Le taux de létalité demeure inchangé à 1,7%. Avec l’Aïd Al Adha, nous ne sommes pas à l’abri d’une dégradation des indicateurs épidémiologiques qui sont déjà très préoccupants. L’importance du respect des mesures préventives, en l’occurrence le port correct du masque, le respect de la distanciation physique, l’hygiène ainsi que la vaccination constituent les seules armes pour juguler la propagation du virus et éviter un retour à la limitation des déplacements et d’autres mesures restrictives.

La vaccination élargie aux 30-34 ans

Par ailleurs, le Maroc a reçu un nouveau lot de deux millions de doses du vaccin Sinopharm, samedi matin. Un avion de la RAM transportant cette nouvelle cargaison a atterri en fin de matinée à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Avec cette nouvelle livraison, le Maroc a reçu jusqu’à présent 16,5 millions de doses du vaccin chinois. Dans le cadre de l’accord signé avec le Maroc, le laboratoire chinois Sinopharm s’était engagé sur une commande globale de 40,5 millions de doses. Et par conséquent, il doit encore livrer 24 millions de doses. Il est important de signaler qu’il s’agit de la quatrième livraison durant le mois de juillet. Ces nouveaux lots du vaccin chinois vont permettre au Maroc d’intensifier sa campagne nationale de vaccination et l’élargir aux personnes plus jeunes. En effet, le ministère de la santé a annoncé samedi que la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 a été élargie aux personnes âgées entre 30 et 34 ans. Dans un communiqué, le ministère invite les citoyens ayant reçu leur rendez-vous par SMS à se rendre dans les centres de vaccination pour se faire vacciner. Le ministère a aussi appelé les citoyens qui ne se sont pas encore fait vacciner à envoyer le numéro de leur CNIE au 1717 ou se rendre sur le site www.liqahcorona.ma pour prendre un rendez-vous. Pour assurer le bon déroulement de l’opération de vaccination, les centres de vaccination seront ouverts dès le lendemain de l’Aïd Al Adha (jeudi et vendredi), ce qui permettra aux citoyens dont les rendez-vous sont programmés durant ces deux jours de bénéficier de la vaccination. Le ministère exhorte toutes les catégories ciblées à poursuivre leur adhésion à la campagne nationale de vaccination, en respectant les orientations des autorités sanitaires et en se conformant aux mesures de prévention avant et après la vaccination. L’objectif étant d’endiguer la circulation du virus, en vue d’atteindre l’immunité collective. A la date du samedi 17 juillet, le nombre de personnes ayant reçu les deux doses s’élève à 9.619.727 alors que le nombre de personnes ayant reçu la première dose s’élève à 11.213.541.

L’OMS met en garde contre de nouveaux variants «possiblement plus dangereux»

Le Comité d’urgence de l’OMS a mis en garde le jeudi 15 juillet contre la « forte probabilité» de l’émergence de nouveaux variants du coronavirus «possiblement plus dangereux». «La pandémie est loin d’être finie», notent dans un communiqué les experts, ajoutant : «Il y a une forte probabilité de l’émergence et de la diffusion de nouveaux variants inquiétants possiblement plus dangereux et encore plus difficiles à contrôler», que ceux déjà répertoriés par l’agence onusienne.

«Les tendances récentes sont préoccupantes. 18 mois après la déclaration d’une urgence de santé publique internationale nous continuons à courir après le virus et le virus continue à courir après nous», a souligné le président du Comité, le Français Didier Houssin, lors d’un point de presse. Pour l’heure, l’OMS répertorie 4 variants dits inquiétants : Alpha, Bêta, Gamma et Delta. Le variant Delta, beaucoup plus contagieux que les autres, se montre un peu plus résistant aux vaccins même si ceux-ci continuent à bien protéger des formes les plus graves de Covid-19 et des décès.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *