Covid-19 : Le Maroc bien parti pour contenir la pandémie

Covid-19 : Le Maroc bien parti pour contenir la pandémie

Zéro décès dimanche dernier, baisse de 46% des cas en une semaine, un R0 inférieur à 1%…

Cette amélioration est due à une combinaison de facteurs, à savoir la stratégie vaccinale, la prise en charge des malades, l’immunité ainsi que le maintien des mesures restrictives, notamment durant le mois sacré de Ramadan.

La situation épidémiologique au Maroc s’est nettement améliorée. Tous les indicateurs sont au vert. Durant la semaine du 10 au 16 mai, seulement 1.080 cas ont été enregistrés, un chiffre en baisse de 46%. Il en va de même pour le nombre de décès qui s’est établi à 26, en régression de 40,9%.
Selon l’épidémiologiste Jaâfar Heikel, les indicateurs de circulation ainsi que les indicateurs de gravité ont considérablement diminué depuis plus de 3 semaines. Parmi les indicateurs dits de gravité, le Dr Heikel fait observer que le taux de létalité est actuellement de 1,7% contre 2,4% au niveau mondial. Ainsi, le Maroc enregistre un taux de létalité parmi les plus bas au monde. Par ailleurs, les cas actifs ont chuté de manière drastique. Actuellement, ils sont moins de 2.700 alors qu’il y a encore quelques mois, le Maroc avait enregistré en novembre et décembre 2020 entre 45.000 et 48.000 personnes sous surveillance. Le pays enregistre moins de 10 décès par jour et parfois 0 décès. L’autre indicateur important à relever ce sont les cas critiques qui ont également diminué de manière régulière. Ils sont actuellement un peu plus de 200 dont seulement 83 personnes sous ventilation.

Le Dr Heikel fait aussi remarquer que le taux d’occupation des lits de réanimation Covid-19 est moins de 7%, alors qu’il y a encore 6 mois 75% des lits étaient occupés. S’agissant des indicateurs de circulation, le nombre de nouveaux cas enregistré chaque jour a fortement diminué ainsi que le taux de positivité compris entre 3 et 4%. Il faut aussi noter la baisse progressive du R0 qui traduit une baisse de la vitesse de propagation de la Covid. Le R0 est actuellement inférieur à 1. Rappelons que lorsque le R0 tombe à 0, cela signifie que le virus ne circule plus et l’épidémie s’éteint. A contrario, plus il est élevé, plus l’épidémie prend de l’ampleur. Lorsque le R0 dépasse 1, on estime que l’épidémie est active. «Tous ces indicateurs montrent que le Maroc se dirige vers une maîtrise de l’épidémie», indique l’épidémiologiste. Selon le Dr Heikel, cette amélioration est due à une combinaison de facteurs, à savoir la stratégie vaccinale, la prise en charge des malades, l’immunité ainsi que le maintien des mesures restrictives, notamment durant le mois sacré de Ramadan.

Près de 20% de la population vaccinée

Selon les derniers chiffres du ministère de la santé, le nombre de bénéficiaires de la première dose du vaccin anti-Covid a atteint 6.171.437 personnes le samedi 15 mai, alors que 4.500.638 ont reçu les deux doses. Rappelons que la population cible s’élève à 25 millions. Ainsi, près de 20% de la population a été totalement vaccinée.
Le gouvernement a fixé pour objectif d’immuniser 80% des Marocains. La campagne de vaccination va bon train avec son élargissement aux personnes âgées entre 45-50 ans. En effet, le ministère de la santé a annoncé, dimanche, l’élargissement de la vaccination contre le nouveau coronavirus aux personnes âgées de 45-50 ans. Le département de la santé a ainsi appelé les citoyens concernés à envoyer un SMS au numéro gratuit 1717 ou consulter le portail www.liqahcorona.ma pour obtenir leur rendez-vous et leur lieu de vaccination. Toutes ces données montrent que le Maroc est sur une bonne tendance. Face à cette situation, le Dr Heikel recommande un allégement progressif des mesures restrictives tout en maintenant les mesures barrières. «Il faut revenir à une vie sociale et économique plus acceptable pour les populations. Cela dit, les citoyens doivent continuer à respecter les mesures barrières (port du masque, respect de la distanciation) en attendant l’immunité collective», conclut-il.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *