Covid-19: Le Maroc frôle la barre des 5.000 cas de contamination

Covid-19: Le Maroc frôle la barre des 5.000 cas de contamination

Le Maroc a enregistré 174 nouveaux cas de contamination au Covid-19 portant ainsi le nombre total des cas confirmés à 4.903 cas ce dimanche 3 mai .

C’est ce qui ressort du bilan quotidien établi par le ministère de la santé à 16 H. Le ministère de tutelle annonce avoir exclu ces dernières 24 heures 1.443 cas suspects après des résultats négatifs d’analyses effectuées au laboratoire élevant ainsi le nombre des cas écartés à 36.081 depuis le début de la crise au Maroc.

182 rémissions en 24 heures

La bonne nouvelle de ce bulletin est le nombre de rémission qui ne cesse d’accroître. On note ainsi 1.438 guérisons ce dimanche dont 182 enregistrées ces dernières 24 heures. Il est à noter que parmi les nouveaux cas rétablis, 81 d’entre eux ont sont de Ouarzazate. En revanche, le Maroc a enregistré depuis samedi 1 nouveau décès lié au Covid-19 portant ainsi le nombre des décès à 174 ce dimanche à 16 H. Rappelons que les nouveaux cas déclarés ces dernières 24 heures ont été détectés à Casablanca-Settat, Fès-Meknes, Marrakech-Safi, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et dans une moindre mesure à Rabat-Salé-Kénitra. Toutefois la répartition géographique reste inchangée.

La région Casablanca-Settat se situe toujours en tête avec un cumul de 1.265 contaminations, suivie de Marrakech-Safi où 1.070 cas sont recensés. La région Tanger Tétouan Al Hoceima figure à la troisième place avec un total de 704 cas au moment où Fès-Meknès a enregistré jusque là 619 cas. Le nombre des contaminations dans la région Darâa-Tafilalet s’élève à 548 cas contre 342 dans la région Rabat-Salé-Kénitra. La région de l’Oriental se situe au 7ème rang avec 175 cas déclarés à l’échelle régionale, suivie de la région de Beni Mellal-Khénifra (84 cas ) et la région de Souss-Massa (51 cas). Les régions de Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Ed Dahab continuent pour leur part d’enregistrer le plus faible nombre de contaminations soit respectivement 4 et 2 cas depuis le début de la crise.

La plate-forme «Wraqi» : Un outil indispensable pour faire le suivi de la maladie

Dans le contexte de mobilisation contre le Covid-19, le personnel du ministère de la santé est en première ligne. Plusieurs moyens ont été mis en place pour faire le suivi de la maladie dont la plate-forme citoyenne «Wraqi» lancée depuis le 23 mars 2020 par le ministère de la santé et Marita Group pour permettre une meilleure gestion de l’évolution de la pandémie au Maroc. Utilisée principalement par les collaborateurs du ministère de la santé, cette solution permet de suivre avec précision la propagation du coronavirus en fonction du nombre de cas par région, par tranche d’âge, ou encore de savoir le nombre de personnes guéries.

De plus, elle aide à faire la gestion des stocks de matériel et de médicaments. La plate-forme permet aussi de générer des tableaux de bord prévisionnels. Par ailleurs, elle offre à tout citoyen la possibilité de renseigner une fiche d’auto-évaluation de sa santé qui est par la suite renvoyée au ministère de la santé, expliquent les concepteurs de ce projet précisant que la mise en place dans des délais records d’un tel outil pour accompagner le ministère de la santé dans la gestion de cette crise n’aurait pas été possible sans s’appuyer sur l’ancienne plateforme de Wraqi. Dans une prochaine étape, l’objectif sera d’offrir davantage de services administratifs à distance aux citoyens pour leur garantir plus de sécurité et une meilleure qualité de service, soulignent les responsables du projet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *