Covid-19 : Le variant Omicron poursuit sa progression

Covid-19 : Le variant Omicron poursuit sa progression

28 cas déjà confirmés et 46 cas suspects en cours d’investigation

Le variant Omicron se propage au Maroc. A la date du mardi 21 décembre, 28 cas ont déjà été détectés et 46 cas suspects, selon les chiffres publiés par le ministère de la santé et de la protection sociale. Ainsi, 13 cas confirmés ont été recensés dans la région de Casablanca-Settat, 11 dans la région de Rabat-Salé-Kénitra et 4 à Fès- Meknès. Selon le ministère, 20 cas ont été détectés dans le cadre de sept clusters épidémiologiques familiaux, alors que huit sont des cas isolés. Cinq patients sont des enfants âgés entre 4 mois et 13 ans. 46 contaminations suspectes du variant Omicron dont 14 dans la région de Marrakech-Safi sont actuellement en cours d’investigation. A l’instar de plusieurs pays européens, Omicron remplacera progressivement le variant Delta et sera dominant au Maroc, comme l’a signalé récemment le Pr Azzedine Ibrahimi sur sa page Facebook.

Le variant Delta est encore largement responsable de la majorité des contaminations au Maroc. Cela dit, Omicron s’apprête à s’y substituer. Face à cette situation, le ministère de la santé à l’instar des experts insiste sur l’administration d’une 3e dose du vaccin anti-Covid qui offre aussi une meilleure protection contre les formes graves. Cette dose de rappel augmente la capacité de l’organisme à produire des anticorps efficaces contre le virus. Le département a exhorté tous les citoyens à se conformer strictement aux mesures de prévention, tout en se faisant vacciner sans délai avec particulièrement la troisième dose.

Mardi, 381 nouveaux cas ont été enregistrés, soit le plus grand nombre de contaminations depuis le début de la phase intermédiaire, dont 38 suspectés d’être des cas Omicron. Le département de la santé met en garde contre la détérioration de la situation épidémiologique, eu égard à l’augmentation observée des cas d’infection et du nombre de clusters familiaux en particulier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *