Covid-19 : L’Isesco et la Fondation Alwaleed Philanthropies apportent leur appui au Maroc

Covid-19 : L’Isesco et la Fondation Alwaleed Philanthropies apportent leur appui au Maroc

Plus de 2.090.000 de dollars octroyés à dix pays africains

Le but de cette initiative conjointe est de fournir des denrées alimentaires aux populations les plus nécessiteuses et les plus touchées par ce fléau dans ces pays.

L’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) et la Fondation Alwaleed Philanthropies, présidée par le prince Alwaleed Bin Talal Al Saud, soutiennent le Maroc dans la lutte contre la Covid-19. Les deux institutions ont signé récemment un mémorandum d’entente sur les étapes et programme de mise en œuvre de leur initiative conjointe, visant à aider 10 pays africains dont le Maroc face aux répercussions du coronavirus. Selon l’Isesco, le mémorandum prévoit qu’Alwaleed Philanthropies offre, au cours de l’année, des aides d’une valeur de 2.090.000 $US pour contribuer à la lutte contre les répercussions de cette pandémie au Maroc et dans d’autres pays comme le Niger, Sénégal, Burkina Faso, Tchad, Mali, Nigéria, Soudan, la Mauritanie et Côte d’Ivoire.

Le but de cette initiative conjointe est de fournir des denrées alimentaires aux populations les plus nécessiteuses et les plus touchées par ce fléau dans ces pays, en tête desquelles figurent les personnes âgées dans les maisons de retraite, les centres pour les personnes aux besoins spécifiques, les centres de femmes victimes de violence, les orphelinats, les centres de réfugiés, ainsi que les patients dans les centres de santé et les hôpitaux. Il s’agit aussi de promouvoir les capacités locales en matière de production des équipements d’hygiène et de protection (désinfectants, masques, appareils respiratoires), en accordant la priorité aux entrepreneurs des deux sexes et en les autonomisant dans le secteur non formel au niveau local.

Les deux parties ont convenu de mettre en place un échéancier détaillé de mise en œuvre, qui sera annexé au mémorandum, et un code de conduite pour communiquer avec les médias concernant le partenariat bilatéral dans cette initiative. Le mémorandum prévoit aussi que l’Isesco élabore un rapport trimestriel sur la mise en œuvre du projet dans chacun des pays ciblés, et un autre rapport détaillé au terme du projet, comprenant les principales initiatives innovantes, des photos des unités de production et les témoignages de certains citoyens bénéficiaires dudit projet.
A propos de cette coopération, la princesse Lamia Bint Majed Saud Al Saud, secrétaire générale d’Alwaleed Philanthropies, a déclaré que «cette initiative permettra d’autonomiser les jeunes entrepreneurs en leur faisant jouer le rôle majeur dans la lutte contre le coronavirus». Pour sa part, Salim Al Malik, directeur général de l’Isesco, a déclaré : «Nous nous réjouissons de renforcer notre collaboration avec Alwaleed Philanthropies et d’en faire une icône à suivre».

Pour noter, la Fondation Alwaleed a soutenu des milliers de projets et déboursé plus de 15 milliards de riyals saoudiens. Elle a aussi mis en œuvre des milliers de projets dans plus de 189 pays, sous la direction de 10 femmes saoudiennes membres; le nombre de bénéficiaires a ainsi dépassé 1 milliard des deux sexes, toutes ethnies et religions confondues. Par ailleurs, la Fondation coopère avec un ensemble d’organisations caritatives, gouvernementales et éducatives pour lutter contre la pauvreté, autonomiser les femmes et les jeunes, développer les communautés locales, fournir des secours en cas de catastrophe et créer une entente culturelle à travers l’éducation. Elle adopte à cet effet le slogan «Ensemble, nous pouvons construire des ponts pour un monde plus compatissant, tolérant et ouvert».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *