Criminalité: Près de 22 000 affaires traitées par la police tangéroise

Criminalité: Près de 22 000 affaires traitées par la police tangéroise

Comme chaque année, la préfecture de police de Tanger a présenté, vendredi 16 mai, le bilan annuel de la criminalité, et ce, à l’occasion du 58ème anniversaire de la création de la Sûreté nationale.

A cet effet, le nombre de crimes a affiché, au cours de 2013 et les premiers quatre mois de l’année en cours, une hausse, dont la plupart ont été enregistrés dans les quartiers chauds tel Béni Makada. Les dernières statistiques communiquées, à cette occasion, font part de quelque 25.342 affaires criminelles, dont près 22.000 ont été traitées. Alors que les services de la police judiciaire de Tanger étaient parvenus, une année auparavant, au traitement d’environ 19.000 dossiers.

Par ailleurs, la préfecture de police de Tanger tient à préciser, à travers ce même rapport, qu’il y a eu le traitement, pendant les quatre premiers mois de l’année en cours, d’environ 6.900 affaires criminelles (sur un total de plus 7.200 dossiers), soit un record de 95%. Ce qui a permis, à cet effet, l’arrestation, pendant cette période, de 9.358 personnes, dont 6.940 poursuivis pour différents délits et près de 2.900 suspects recherchés aux niveaux local et national.

La même source fait part que dans le cadre de la lutte contre la criminalité, des opérations policières menées, au cours de 2013 et les premiers quatre mois de l’année en cours, ont entraîné l’arrestation d’environ 22.000 personnes, dont plus de 17.500 ont été appréhendés en flagrant délit. Ces opérations ont amené à la présentation devant la justice de près de 1.200 mis en cause, poursuivis pour constitution et organisation de bandes spécialisées dans le vol.

Il est à préciser que les services de la police judiciaire de Tanger ont traité, pendant la même période, quelque 217 affaires criminelles liées à la détention et la commercialisation de psychotropes entraînant par conséquent la saisie de 6.751 unités.

Ils ont, en parallèle, procédé au traitement de 527 dossiers se rapportant au trafic de drogue dure, et ce, avec la saisie d’une quantité de plus de 565 g. Il y a lieu de citer aussi le traitement par les services de la police judiciaire de 1.180 d’affaires liées au trafic de chira. Ce qui a permis d’en saisir 10 tonnes et 853 g. Les mêmes services ont réussi à traiter quelque 267 dossiers en rapport avec le kif entraînant la saisie de 49,365 kg.

Ils sont parvenus de même au démantèlement de 22 bandes, et ce, dans le cadre des affaires liées à l’immigration clandestine. Ce qui a amené à l’arrestation de 165 personnes, dont 16 femmes et 24 étrangers.

19 mille individus interpellés à Tétouan

Les services de la police de Tétouan ont interpellé quelque 18.791 individus durant les 12 derniers mois à Tétouan, dans le cadre de la lutte contre la criminalité.

Selon un rapport rendu public en fin de semaine à l’occasion de la célébration du 58ème anniversaire de la Direction générale de la sûreté nationale, quelque 13.123 personnes ont été déférées devant la justice durant la même période pour répondre d’accusations concernant divers crimes et délits, alors que 14.802 affaires ont été enregistrées. Six affaires ont concerné les homicides, dont une affaire pour coups et blessures ayant conduit à la mort et cinq homicides volontaires, précise le rapport, notant que neuf personnes ont été déférées devant la justice dans le cadre de ces affaires.

Concernant la lutte contre la drogue, les douze derniers mois ont enregistré notamment la saisie de 2.913 kg de chira, 2.151 grammes d’héroïne, 170 grammes de cocaïne et 1.095 comprimés psychotropes, alors que le nombre des personnes déférées devant la justice dans le cadre des affaires de drogue a atteint 2.793 personnes, dont 41 ressortissants étrangers.

Dans le domaine de la circulation, les services concernés ont constaté 1.001 accidents, qui ont conduit à des poursuites judiciaires à l’encontre de 125 personnes, dont 50 personnes poursuivies en état de détention.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *