Cyberviolence : Lancement de la campagne nationale de prévention

Cyberviolence : Lancement de la campagne nationale de prévention

«Contribuons tous pour protéger nos enfants contre la cyberviolence et le cyberharcèlement». Le slogan qu’a retenu le Maroc dit tout. Le Centre marocain de recherches polytechniques et d’innovation (CMRPI) organise, ce mois, avec le soutien du Conseil de l’Europe, la première édition de la campagne nationale anti-cyberviolence.

Les détails.

L’action s’inscrit dans le cadre du projet Espace Maroc Cyber Confiance. L’organisateur, en l’occurrence le Centre marocain de recherches polytechniques et d’innovation (CMRPI), s’est allié au Conseil de l’Europe pour mener à bien cette campagne. L’instance a également associé à la démarche l’ensemble des institutions et organisations nationales, internationales, et des industriels du numérique, concernés par la protection des enfants connectés. C’est ainsi que la première édition affiche un slogan fort : «Contribuons tous pour protéger nos enfants contre la cyberviolence et le cyberharcèlement ». Les objectifs sont clairs. Il s’agit de sensibiliser les enfants, la famille, l’école et l’ensemble des acteurs de la société marocaine au sujet sensible de la cyberviolence à l’encontre des enfants.

Les enjeux sont énormes. Et c’est bien pourquoi la campagne bénéficie du soutien du programme conjoint entre l’Union européenne et le Conseil de l’Europe intitulé «Soutien régional à la consolidation des droits de l’Homme, de l’Etat de droit et de la démocratie dans le Sud de la Méditerranée». La problématique est réelle. Le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), des réseaux, des équipements dédiés, la violence numérique, notamment le cyberharcèlement, est presque inévitable chez les enfants et les adolescents. C’est un fait. Pour les organisateurs, le climat de cyber confiance chez cette population est plus que vulnérable. Il est amplifié par le confinement suite à la pandémie de Covid-19, compte tenu de l’hyper-connectivité des enfants pour l’apprentissage et le divertissement. Lancée officiellement le 4 novembre dernier, la campagne s’accompagnera d’une page dédiée et de plusieurs activités organisées durant ce mois. Les organisateurs ont opté pour des ateliers régionaux de renforcement de capacités des enseignants et éducateurs. L’action devra être facilitée, grâce au concours du ministère de l’éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Des focus groupes, de la sensibilisation dans les écoles de Rabat et un concours pour la meilleure initiative de sensibilisation et meilleure créativité seront, par ailleurs, prévus dans le cadre de la campagne. Enfin, une conférence programmée le 16 novembre prochain marquera le lancement effectif de la campagne par la présentation du plan d’action en présence des partenaires du Centre. Le sujet de prévention contre la cyberviolence à l’encontre des enfants interpelle. Il fait appel à la vigilance de toutes les composantes de la société pour agir rapidement et efficacement.

Protéger les enfants dans l’espace numérique contre toute sorte de violence passant par la mise en place de mesures préventives telles que l’information, la sensibilisation, l’accompagnement et l’éducation. Les enfants doivent, en effet, apprendre à se protéger eux-mêmes et à utiliser Internet avec vigilance. Les parents et tuteurs devront, également, assumer leurs responsabilités envers leurs enfants connectés. La boucle sera bouclée. Et les enfants protégés.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *