Démographie : Le taux de fécondité s’établit à 2,4 enfants par femme en 2020

Démographie : Le taux de fécondité s’établit  à 2,4 enfants par femme en 2020

Le Maroc de plus en plus confronté au vieillissement de sa population

La part des enfants dans la population totale devrait diminuer en raison de la baisse de la fécondité et l’allongement de l’espérance de vie.

Le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) vient de publier son dernier rapport sur l’état de la population en 2020. Au Maroc, la part des enfants dans la population totale devrait diminuer en raison de la baisse de la fécondité et l’allongement de l’espérance de vie. Selon le rapport, le taux de fécondité s’établit à 2,4 enfants par femme en 2020 et l’espérance de vie des Marocains est de 77 ans. Le FNUAP relève que les femmes mariées âgées de 15 à 49 ans ont de plus en plus recours aux méthodes contraceptives modernes avec un taux qui s’élève à 60%. Elles sont 70% à utiliser des moyens de contraception. Cette dynamique de la planification familiale a induit des effets positifs, notamment sur la mortalité maternelle. A ce sujet, le document révèle que le taux de mortalité maternelle est de 70 décès au Maroc pour 100.000 naissances vivantes, alors que la moyenne enregistrée dans le monde arabe est de 151 pour 100.000 naissances vivantes.

Ainsi, le ratio de mortalité maternelle a diminué de près de 78% en 25 ans, passant de 332 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes en 1992 à 72,6 décès pour 100.000 naissances vivantes en 2017. Le pourcentage des naissances assistées par un professionnel de santé s’est nettement amélioré en s’établissant à 87% sur la période 2014-2019. Par ailleurs, le taux de fécondité des adolescentes qui mesure le nombre de naissances pour 1.000 femmes âgées de 15 à 19 ans s’est établi à 19% sur la période 2003-2018. Ces grossesses précoces entraînent de graves conséquences pour la santé et le développement des jeunes filles. Le risque de décès et d’invalidité maternel est plus élevé chez les adolescentes que chez les femmes de plus de 20 ans. Dans le même temps, les grossesses précoces limitent souvent l’accès à la scolarisation. L’autre donnée importante à relever concerne le mariage des enfants qui a atteint les 14% durant la période 2005-2019. Ce phénomène demeure encore élevé au Maroc. Rappelons que 32.000 demandes en mariage de mineurs avaient été enregistrées durant l’année 2019. Sur les 32.000 demandes, 81% ont été approuvées par les juges.

Un taux d’accroissement démographique de 1,3% sur la période 2015-2020

S’agissant des indicateurs démographiques, le rapport indique que la population marocaine s’établit à 36,9 millions d’habitants en 2020. La composition démographique montre que le pourcentage de la population âgée de 0 à 14 ans est de 26,8% et de 24,3% pour celle âgée de 10 à 24 ans. La part de la population âgée de 15 à 64 ans est de 65,6% contre 7,6% pour les 65 ans et plus. Le rapport signale que le taux de variation annuel moyen de la population est de 1,3% sur la période 2015-2020. Ces données montrent que l’évolution de la population au Maroc durant les prochaines années aura des impacts importants dont les effets se feront ressentir dans plusieurs domaines, notamment l’emploi et la protection des personnes âgées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *