Dépistage du cancer du sein : L’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé sensibilise

Dépistage du cancer du sein : L’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé sensibilise

Une journée de sensibilisation «Octobre Rose» sera organisée, vendredi 22 octobre, à l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé.

Sollicitant des équipes médicales et paramédicales des deux hôpitaux (Hôpital Universitaire International Mohammed VI de Bouskoura et Hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa), plusieurs ateliers porteront, essentiellement, sur l’importance du dépistage et de l’autopalpation. D’autres thématiques telles que la gestion du cancer du sein en lien avec le sport, l’alimentation ou encore la fertilité sont programmées. Une conférence sous le thème «Le cancer du sein entre hier et aujourd’hui» sera animée, par ailleurs, par une équipe d’oncologues et de gynécologues. Au-delà, les deux hôpitaux universitaires organisent durant ce mois une campagne de dépistage gratuit pour toutes les femmes à partir de 45 ans aussi bien pour le grand public que pour les collaboratrices. L’objectif étant de détecter un cancer éventuel de manière précoce et donc d’inculquer aux femmes les réflexes de dépistage systématique. D’autres outils de communication seront utilisés pour accompagner cette campagne de sensibilisation, telles que les capsules.

Les enjeux sont réels. Le cancer du sein est le premier cancer chez la femme dans le monde et au Maroc. Ce fléau touche une femme sur 9 et représente 11,7% des cas de cancer enregistrés dans le monde entier. Tout est dit. D’autant plus que la prise en charge thérapeutique s’avère lourde dans la plupart des cas. La prévention est salutaire. Et c’est bien pourquoi le ruban rose représente le symbole des combats contre le cancer du sein. Il n’a pas toujours été rose, cela dit… C’est Penney Laingen, une Américaine qui a fait de ce ruban le symbole de la lutte. Son combat à elle était la libération de son mari, otage en Iran. Elle voulait sensibiliser ses concitoyens et utilisait pour cela des rubans jaunes, qu’elle accrochait aux branches des arbres. C’est dans les années 90, dans la lutte contre le virus du sida, que l’image du ruban a été reprise, cette fois-ci en rouge, faisant référence au sang. Au cours de la même période, une femme américaine, Charlotte Hayley, distribuait des rubans de couleur pêche pour accompagner un texte sur les besoins de la recherche contre le cancer.

La militante oeuvrait pour sensibiliser l’opinion et les électeurs à une forme de la cause des femmes. Et c’est alors qu’Evelyn Lauder, vice-présidente de la société de cosmétique Estée Lauder, a repris ce symbole en lui donnant la couleur rose pour désigner le combat contre le cancer du sein et la campagne de sensibilisation au dépistage pour chaque femme. Le ruban rose accompagnera désormais toutes les manifestations autour de la campagne de sensibilisation au cancer du sein…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *