970x250

Des directives nationales pour bientôt

Des directives nationales pour bientôt

Prise en charge des affections respiratoires chez l’enfant

Les infections respiratoires aiguës sont parmi les maladies infantiles responsables de morbidité et de mortalité chez les enfants au Maroc. C’est dans ce contexte que le bureau de l’Unicef au Maroc lance un appel à consultation pour l’élaboration des directives nationales de la prise en charge de ces maladies chez l’enfant de moins de 18 ans. L’objectif étant de définir les priorités en matière d’affections respiratoires pédiatriques les plus prépondérantes fondées sur les données épidémiologiques nationales, obtenir un consensus sur les protocoles de prise en charge des affections respiratoires pédiatriques définies plus haut et enfin élaborer un guide de référentiels pour la prise en charge des affections respiratoires chez l’enfant de moins de 18 ans.

19.457 cas de bronchiolites aigues virales enregistrés pour la saison 2020-2021
Selon les données annuelles du plan de riposte national contre les bronchiolites aigues virales (BAV) 19.457 cas ont été enregistrés pour la saison 2020-2021 contre 51.588 cas ont été notifiés pour la saison 2019-2020 (72,5% des cas enregistrés au niveau les établissements de soins de santé primaires (ESSP) et 37,5% des cas pris en charge en hospitalier). «Cette baisse qui peut être expliquée par le contexte Covid et le respect des mesures barrières.

La proportion des formes graves a avoisiné les 10% pour les deux saisons», lit-on dans le document. Selon les résultats de l’enquête nationale sur la population et la santé (l’ENPSF) de 2018, 37,4% des enfants de moins de 5 ans ont souffert de fièvre, 42,8% de toux, 20,1% de problèmes respiratoires et 11,3% présentaient une suspicion de pneumonie. Ainsi, et durant les deux semaines précédentes, l’enquête indique que 29,5% des garçons ont souffert de fièvre et de toux contre 26,5% des filles, notamment chez les nourrissons de moins de 24 mois chez qui on enregistre les taux les plus élevés pour la toux, la fièvre, la fièvre associée à la toux avec ou sans problèmes respiratoires ainsi que les pneumonies suspectées. A l’inverse, les enfants de moins de six mois semblent moins souffrir de ces maladies. Une influence du milieu a été notée pour la fièvre et la toux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *